Le CESC s’inquiète du taux de radiation d’entreprises individuelles en Polynésie française

Angélo Frebault et les membres de la commission « Économie » du CESC ont été reçus hier matin à la CCISM par son président Stéphane Chin Loy.

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une autosaisine relative à la réforme et modernisation du statut de patenté ou d’entrepreneur individuel en Polynésie française.

Après avoir rencontré les cadres des différentes directions de la CCISM en commission, les membres du CESC ont souhaité visiter la Chambre pour mieux cerner ses missions et son organisation, ainsi que les formations et activités proposées.

Depuis le 21 avril dernier, les membres de la commission « Économie » planchent sur cette autosaisine visant à mettre en place les outils nécessaires au contrôle et à l’accompagnement du patenté.

Dans un contexte économique des plus difficiles, le CESC souhaite porter son interrogation sur le statut de patenté en Polynésie française afin que celui-ci soit réformé et réponde à des objectifs multiples en termes d’accompagnement des candidats, de professionnalisation, d’harmonisation de la concurrence entre TPE et PME et de protection des consommateurs.

Source: CESC

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close