Le climat scolaire au cœur du séminaire des personnels d’encadrement

La ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, et le Vice-recteur de la Polynésie française, Jean-Louis Baglan, ont ouvert, lundi matin, au lycée hôtelier de Punaauia, le séminaire des personnels d’encadrement du système éducatif de la Polynésie française.

Ce séminaire réunit les chefs d’établissement des collèges et lycées, ainsi que leurs adjoints, et les corps d’inspection des 1er et 2nd degrés.

Le climat scolaire étant au cœur de ce séminaire des personnels d’encadrement, celui-ci sera abordé dans sa dimension préventive et curative. Des experts de la Justice, de la Police et de la Gendarmerie, seront également présents lors de ce séminaire. Leur présence doit permettre de mieux comprendre les modalités d’organisation et d’intervention de chacun, et de jeter les bases d’un partenariat renforcé et privilégié au regard des adaptations nécessaires.

La société polynésienne évolue et connaît des mutations importantes, qui remettent en question les repères sociétaux polynésiens, avec notamment l’apparition de conduites addictives dès le plus jeune âge. Lors des dernières Assises de la jeunesse,  les jeunes ont d’ailleurs interpellé le gouvernement à ce sujet. L’école est bien souvent le réceptacle des problématiques de la société. Néanmoins, il n’y a aucune fatalité, a souligné la ministre.  En effet, dans sa dernière lettre de rentrée, la ministre de l’Education a insisté sur le but consistant à construire une école performante, ambitieuse et ouverte.

Aujourd’hui, l’école polynésienne est en pleine mutation. Elle est entrée dans une nouvelle ère. La ministre la souhaite plus démocratique, tout en devant être plus rigoureuse, plus exigeante dans les apprentissages et dans l’acquisition des compétences pour tous les élèves, tout en tenant compte des spécificités de la Polynésie, en particulier géographiques ou sociales.

Les états généraux qui se sont tenus en décembre 2015 déboucheront sur l’actualisation de la Charte de l’éducation de 2011. La mise en œuvre de la réforme du collège et à la mise en place, dès la rentrée 2016, des nouveaux programmes depuis la maternelle et la fin de l’orientation post 5ème, sont des mesures qui participeront à donner davantage de sens aux apprentissages et à développer une pédagogie de projet au service d’une école polynésienne bienveillante.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close