Le Cluster maritime “en phase” avec le président Fritch sur le projet de ferme aquacole

Dans un communiqué que nous reproduisons ci-dessous, le Cluster maritime de Polynésie française se dit “en phase” avec le président Fritch sur le projet de ferme aquacole à Hau et la manière de le voir aboutir.

 

Lors de l’émission « Sans Tabu » diffusée le 20 février à 19h30, l’animatrice a énoncé un raccourci orienté de la position du Cluster Maritime de Polynésie française (CMPF) sur le projet aquacole de Hao.

Il faut rappeler que le Cluster Maritime de Polynésie française est aujourd’hui le principal regroupement des acteurs économiques et associatifs des différents secteurs du maritime polynésien. Son objet est de favoriser la montée en puissance de l’économie maritime, qui déjà la seconde économie du Pays, avec 40 milliards de retombées en moyenne chaque année.

Pour cela, il organise depuis 2014 un Forum de l’économie maritime en Polynésie française. Il organise également différentes tables rondes, groupes de travail et assises thématiques. Il fait la promotion des filières du maritime tant pour la formation initiale que pour encourager les polynésiens à intégrer les plus hautes écoles nationales.

En outre, il intercède, accompagne et encourage tous les investisseurs, locaux et étrangers, dans l’étude et la réalisation de projets transversaux permettant de générer une dynamique économique positive en lien avec le maritime, avec le souci affirmé de la préservation de la ressource, des espaces, et des cadres de vie pour les populations.

Le soutien du Cluster au développement de la filière aquacole, dont le potentiel est avéré, est une évidence. S’agissant du projet de Hao, depuis les toutes premières réflexions et annonces, le CMPF s’est voulu à la fois vigilant et constructif, participant aux réunions en continu depuis 3 ans, pour apporter à la fois l’expertise et le dynamisme des acteurs locaux.

Le Président du Cluster Maritime s’est positionné favorablement à diverses reprises, en souhaitant que les acteurs locaux puissent être associés davantage. Il a par ailleurs invité M. Wang Chen, président de Tian Rui Investment à adhérer au Cluster pour mieux l’aider dans la réalisation de ce projet et constituer des synergies avec les acteurs locaux.

La réponse du Président du Pays indiquant que « tout cela ne peut se réaliser en trois mois » est totalement en phase avec la position des membres du Cluster qui participent avec régularité, constance, application, sens des responsabilités, à ces travaux, et avec le souhait d’y être impliqués toujours davantage.

Communiqué

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close