Le commandant des forces américaines dans le Pacifique reçu à la Présidence

 

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a reçu pour une visite de courtoisie, mercredi matin, l’amiral Harry Binkley Harris, commandant des forces américaines dans le Pacifique dont le quartier général se situe à Hawaii.

L’amiral Harris représente l’autorité militaire américaine la plus élevée dans la zone Asie-Pacifique et commande à 360 000 personnes, militaires et civils, travaillant dans sa zone de responsabilité qui s’étend de l’Inde à la côte Ouest des Etats-Unis. Il était accompagné dans sa visite par le contre-amiral commandant supérieur des forces armées en Polynésie française, Bernard-Antoine Morio de L’Isle.

Le président Fritch s’est félicité de cette visite en Polynésie française d’un si haut responsable des forces armées américaines, qui s’inscrit dans la continuité de la visite l’année dernière du Secrétaire à la Marine Ray Mabus et qui témoigne de l’engagement des Etats-Unis contre toutes les formes de menaces qui peuvent peser sur la région. En effet, si le Pacifique Sud est relativement éloigné des sources de tension internationale et à ce titre préservé, il n’en demeure pas moins soumis au développement croissant de divers trafics transnationaux (drogue, pêche illégale et plus généralement pillage des ressources naturelles) et aux impacts négatifs des changements climatiques.

Du fait de l’immensité de sa zone économique exclusive, de la taille de l’Europe ou du Brésil, la Polynésie française représente un enjeu stratégique régional majeur et les commandements des forces armées françaises (ALPACI) et américaines (USPACOM) dans la région souhaitent développer et renforcer leurs liens et leurs échanges opérationnels afin de parer à toute éventualité.

L’océan est une composante vitale pour le développement de la Polynésie française et les actions concertées de la France et des Etats-Unis en vue de sa préservation, sur le terrain ou dans les enceintes internationales comme dans le cadre de la COP 21 à Paris, sont hautement appréciées par les autorités polynésiennes, n’a pas manqué de souligner le président Fritch.

A l’issue de l’entretien, l’amiral Harris a été présenté à l’ensemble des membres du gouvernement réunis en conseil des ministres.

Communiqué de la Présidence

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close