Le conseil municipal de Faa’a valide l’extension de son cimetière communal

Le conseil municipal de Faa’a s’est réuni ce mardi 20 octobre 2015, sous le haut patronage du maire, Oscar Manutahi Temaru. En voici le compte-rendu détaillé

À l’ordre du jour, l’étude et le vote de plusieurs délibérations, dont :

  • Un débat d’orientation budgétaire à la recherche de performance et de qualité

Conformément au Code général des collectivités territoriales applicable en Polynésie, le conseil municipal de Faa’a a pris le temps de débattre sur les objectifs et priorités pour valider le budget 2016. Cet exercice d’analyse rétrospective et prospective de la situation financière de la mairie a permis aux élus de dégager trois axes prioritaires pour réduire les dépenses de la commune tout en conservant un service de qualité :

  • mettre en œuvre des projets structurants créateurs d’emplois et d’activités économiques (mise à disposition de terrains au profit des agriculteurs ou apiculteurs, le développement des jardins partagés dans les quartiers, l’extension du marché municipal, le développement du tourisme chez l’habitant…

  • réduire les dépenses de fonctionnement et augmenter le recouvrement des impayés

  • améliorer l’efficience et la qualité de ses services.

  • Une seconde vie pour le matériel communal Dans le cadre du suivi du patrimoine communal, le conseil municipal a examiné un projet de délibération relatif à la mise à la réforme des matériels communaux devenus inutilisables et destinés à être détruits. Or, ses membres ont demandé que soit étudiée la possibilité d’en faire don aux associations intéressées de la commune, afin que ce petit matériel (imprimante, fauteuil de bureau, débroussailleuses, tronçonneuse…) puisse être réutiliser.

  • Des bacs roulants domestiques pour réduire les déchets sur la commune de Faa’a

La mairie de Faa’a poursuit sa politique de réduction des déchets produites dans les foyers de la commune. Après l’acquisition de nouveaux équipements tels que les camions à benne, l’étape d’acquisition des bacs adaptés permettra de réduire la pénibilité pour les éboueurs communaux, la diminution du temps de la collecte et le fonctionnement du service. La volonté politique du conseil municipal est de maintenir le montant de la redevance des déchets au minimum pour des familles de Faa’a. Lors de la dernière campagne de communication d’août 2015, les élus ont appelé la population de Faa’a à participer à cette politique de réduction des déchets en adoptant des gestes tels que le respect du calendrier de ramassage, l’apport volontaire des bouteilles en verre et des vêtements vers les bacs installés sur le territoire communal.

L’acquisition des bacs roulants sera à 85% par le Contrat de projets 2015-2020 et la participation de la commune est estimée à hauteur de 15 199 770 Fcfp.

  • Allonger la vie du cimetière communal Te ea nui

Ouvert en 1972, le cimetière communal Te e’a nui et son extension accueillent aujourd’hui plus de 1 800 sépultures réparties sur 10 plateformes. Or, avec une mortalité annuelle de 100 décès, le cimetière arrive à saturation et, afin d’étendre sa surface, la commune a décidé de terrasser un talus de 2 000 m² situé sur la partie ouest de la zone aménagée et accueillant déjà des sépultures.

Après le déblai de 5 576 m3 de terre, une surface de 1 500 m2 sera disponible pour l’accueil de 100 sépultures. Plusieurs conseillers municipaux rappellent que maintenir un coût accessible aux habitants les plus démunis restent une priorité. D’autres encore proposent d’optimiser les concessions en creusant plus profond et en utilisant de nouvelles techniques comme les ossuaires. Enfin, le conseil municipal a aussi validé l’organisation d’une mission à Manukau en Nouvelle-Zélande pour s’inspirer des techniques utilisées dans ce pays.

Le conseil municipal a donc autorisé l’extension du cimetière Te ea nui.

  • La ville de Faa’a soutient le Comité quartier Hotuarea Nui et la Croix Rouge Française Délégation de la Polynésie.

Par délibération n° 66/2010 du 8 septembre 2010, la Commune approuve le partenariat avec la Croix Rouge Française Délégation de la Polynésie (CRFDP) pour la mise en place d’une épicerie sociale.

Ainsi, par convention n° 55/2012, elle autorise la CRFDP à s’établir gracieusement dans un local sis à Puurai. Par délibération n° 527/2015 du 25 août 2015, la Commune autorise la signature d’une nouvelle convention de partenariat qui n’a cependant pas été signée car la CRFDP souhaiterait que la Commune assume les frais d’eau et d’électricité du local.

Compte tenu du caractère bénévole des actions de la CRFDP, la commission Développement éducatif, social et culturel du 23 septembre 2015 émet un avis favorable quant à sa demande de prise en charge des frais d’eau et d’électricité et propose d’étendre le dispositif à l’association Hotuarea Nui au titre de l’égalité de traitement.

En effet, par délibération n° 210/2012 du 11 décembre 2012, la Commune autorise le Comité quartier Hotuarea Nui à s’installer dans le même bâtiment pour l’ouverture d’une Vestiboutique.

Pour information, la CRFDP a une consommation d’électricité s’élevant en moyenne à 2 182 F/mois et l’association Hotuarea Nui à 3 282 F/mois, soit un impact de la mesure sur le budget communal estimé à 70 000 F/an.

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “Le conseil municipal de Faa’a valide l’extension de son cimetière communal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close