Le coup de blues des référents LREM

Opération câlinothérapie: après les députés de la majorité, les « référents » de La République En Marche se sont retrouvés ce samedi 3 février pour un séminaire censé doper le moral des troupes, parfois exténuées par la longue marche imposée par Emmanuel Macron.

En première ligne sur le terrain, ces préfets départementaux (bénévoles) du mouvement présidentiel sont bien souvent écrasés par la charge de bâtir un parti qui refuse cette étiquette, d’animer une formation très jeune écartelée entre idéalisme et rivalités tout en défendant une politique gouvernementale sur laquelle ils n’ont pas de prise.

Elu délégué général  avec le soutien appuyé du président de la République, Christophe Castaner a donc introduit le séminaire du jour en saluant le rôle stratégique des référents LREM.

« Les référents départementaux sont les seuls a porter la voix du mouvement sur leurs territoires », a plaidé le ministre selon des participants, ce dernier appelant chacun à devenir « incontournables » d’ici les élections municipales de 2020 où l’ancrage territorial du parti présidentiel sera décisif.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close