Le diplôme en poche pour vingt animateurs des quartiers de Papeete

La ministre de l’Education, en charge de la Jeunesse, Nicole Sanquer-Fareata, a procédé jeudi matin, à l’Institut de la jeunesse et des sports de Polynésie française (IJSPF), à une remise de diplôme de brevet d’animateur de quartier, en présence du maire de Papeete, Michel Buillard.

Du 1er septembre 2015 au 30 avril dernier, l’UPJ (Union polynésienne pour la jeunesse) a organisé une formation conduisant au brevet polynésien d’animateur, option animateur de quartier, afin de favoriser le développement des animations de quartier. Ce diplôme professionnel du ministère de la Jeunesse et des sports a été créé en 1999. Quatre formations, organisées en 1998, 2000, 2003 et 2009, ont permis de diplômer quarante-six professionnels de l’animation de quartier.

La promotion 2015-2016 a accueilli vingt stagiaires, tous demandeurs d’emploi. A ce titre, dix-neuf stagiaires ont bénéficié, via le S.E.F.I., d’un contrat d’accès à l’emploi (CAE) d’une durée de 12 mois, et un stagiaire a bénéficié d’un contrat de stagiaire de la formation professionnelle lui donnant droit à une allocation mensuelle pendant toute la durée de sa formation. Les coûts de formation, qui se sont élevés à 6 millions Fcfp, ont été financés à parité par le ministère en charge de la Jeunesse et des sports et le Contrat de ville. La formation s’est déroulée sur plus de huit mois, soit 1130 heures réparties entre 83 journées de cours, et 84 journées de stage professionnel, effectué dans des structures d’animation au sein de mairies (Papeete, Faa’a, Pirae, Punaauia et Mahina) ou d’associations de jeunesse.

Cette formation a permis aux stagiaires d’acquérir des compétences nécessaires à l’exercice de l’activité professionnelle d’animateur de quartier, et relatives à la vie associative, la communication, l’environnement, l’animation, les publics concernés, la conduite de projets, la réglementation et la sécurité des activités, l’apprentissage de techniques d’animation, sportives (volley, beachvolley, fùtsal, beach soccer, touch rugby, street basket, socio-éducatives, et culturelles. L’équipe pédagogique était constituée de professionnels de l’animation socio-éducative.

A l’issue de leur formation, vingt stagiaires se sont présentés, du 10 au 12 mai, à un examen final, organisé par la direction de la jeunesse et des sports. L’examen a comporté une épreuve écrite permettant de vérifier les connaissances des stagiaires, une mise en situation d’animation auprès d’un public, un entretien avec un jury sur un projet d’animation conduit pendant le stage pratique.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close