Le docteur Detrun fait chevalier de l’ordre national du mérite

Le docteur Grégory Detrun a été fait chevalier de l’Ordre national du mérite lors d’une cérémonie qui s’est déroulée, samedi soir, à la Présidence, en présence du Président Edouard Fritch.

Les insignes de chevalier de l’Ordre national du mérite ont été remis au docteur Detrun par Anne Boquet, haut-commissaire de la République en Polynésie française de 2005 à 2008, qui est actuellement de passage en Polynésie.

Cette distinction nationale est une reconnaissance pour les services que ce médecin a rendu à la santé en Polynésie française pendant près de vingt ans. Originaire du Nord de la France, diplômé de la faculté de médecine de Lille, le docteur Detrun est arrivé à Tahiti en 1998, à l’âge de 28 ans. Il a d’abord été interne dans le service de néphrologie et d’hémodialyse du centre hospitalier de Polynésie française, avant d’ouvrir son propre cabinet de médecine généraliste en 2005.

Conseiller technique à la commission santé de l’Assemblée de Polynésie française, de 2005 à 2006, il a œuvré pendant cette période sur plusieurs textes ayant fait évoluer le secteur de la santé en Polynésie française. Assesseur depuis 2008 à la chambre disciplinaire de première instance de l’ordre des médecins, désigné à partir de 2009 coordonnateur pédagogique de l’enseignement universitaire pour l’UFR de sciences médicales de Bordeaux, le docteur Detrun est aussi depuis 2016 membre du conseil d’administration de l’APURAD, l’association polynésienne pour l’utilisation du rein artificiel à domicile. Cette association est un véritable établissement de soin implanté à Tahiti et dans les îles avec 150 salariés et plus de 350 patients. Le docteur Detrun est également, depuis cette année, expert auprès de la Cour d’Appel de Papeete.

Profondément reconnaissant à la Polynésie française de son accueil, Gregory Detrun a souvent exprimé son souci de rendre à la Polynésie autant qu’elle lui a donné. Porté par une volonté de progrès, humaniste mais aussi pugnace, il a été distingué pour son engagement total et inlassable au service de la santé en Polynésie, a souligné Anne Boquet dans son allocution.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close