Le fa’a’apu, facteur de risque de la leptospirose

Le bureau de Veille sanitaire dépendant du ministère de la Santé dresse un état des lieux des différentes pathologies suivies (dengue, grippe, leptospirose etc) durant la période comprise entre le 12 et le 25 février.

Vingt-quatre cas ont été déclarés durant les semaines 7 et 8. Dix d’entre eux ont pu être investigués : le facteur de risque identifié était systématiquement le jardinage et/ou le fa’a’apu. Les cas déclarés se trouvaient à Tahiti, Moorea, Raiatea, Tahaa, Huahine et aux Marquises.

Recommandations

– le jardinage / fa’a’apu est un facteur de risque de la leptospirose. Porter des gants et des chaussures fermées, surtout lorsqu’il pleut
– porter des bottes / cuissardes lors de la pêche en eau douce
– protéger les plaies avec un pansement imperméable

– limiter tous les contacts avec la boue et l’eau douce trouble : ne pas marcher pieds-nus ou en savates dans les flaques et eaux stagnantes, ne pas se baigner en eau trouble et aux embouchures des rivières
– dératiser et contrôler la pullulation des rongeurs par la gestion des déchets
– après une exposition à risque, laver et désinfecter les plaies

– consulter un médecin en urgence dès les premiers signes.

Source: Direction de la santé

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close