Le Fare Natura de Moorea, entre science et nature

Le ministère en charge du Tourisme a exposé au conseil des ministres, ce matin, la première phase opérationnelle de mise œuvre du projet Fare Natura.

 

Les travaux de construction devraient démarrer en octobre 2016 pour se terminer en début d’année 2018.

Pour la réalisation de ce projet, la Polynésie française a décidé de déléguer la maîtrise d’ouvrage à l’établissement TNAD.

Le projet du Fare Natura trouve sa genèse dans la volonté des chercheurs présents sur le site d’Opunohu de vulgariser et partager leurs connaissances et recherches avec un large public et, notamment, les jeunes en développant un outil pédagogique. C’est le ministère des ressources marines qui, dès 2013, a financé, à hauteur de 21 848 000 Fcfp les études permettant d’aboutir en 2014 à un avant-projet détaillé.

Compte tenu de l’intérêt touristique du projet qui permet de présenter la richesse de la biodiversité terrestre et marine de nos îles, le ministère du Tourisme a financé les études relatives à la muséographie et proposé le financement de sa construction par le Contrat de Projets 2015-2020, à hauteur de 636 000 000 Fcfp TTC. Ce musée offrira à un large public de visiteurs l’opportunité de découvrir les particularités de notre nature, de nos lagons, mais aussi les perspectives de développement écologique de notre pays.

Le Fare Natura est le fruit d’un partenariat particulièrement original qui témoigne d’une volonté du gouvernement de diversifier l’attractivité de l’île sœur et de proposer des activités entre science et nature à nos visiteurs. Ce musée s’apparentera plus à une cité des sciences dédiées à la nature de Tahiti Et Ses Iles et aux développements technologiques à même de préserver l’équilibre entre Nature et Homme.

Il a pour ambition de rendre la recherche accessible et de montrer que le développement durable et l’innovation sont des moteurs économiques pour notre tourisme. Le Fare Natura sera un lieu ludique et atypique où le visiteur pourra explorer les mystères de la science, multiplier les expériences insolites, plonger dans le monde de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Un espace où petits et grands, polynésiens ou touristes, scientifiques ou simples amateurs pourront satisfaire leur curiosité.

Communiqué CM

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close