Le gouvernement en déplacement à Papara et Taravao

 

Le président Edouard Fritch, accompagné des membres de son gouvernement, a effectué mercredi une visite sur le terrain à Papara, puis au chantier naval Nautisports, à Taravao.

Après un accueil par le maire de Papara, Putai Taae, et son conseil municipal, la délégation gouvernementale s’est rendue sur le domaine Amo qui accueille des lotissements agricoles. Le maire voulait attirer l’attention du gouvernement sur un pont qui s’est affaissé et qui rend problématique le franchissement de la rivière en cas de fortes pluies, et empêche la desserte d’un quartier qui comprend environ trois cents personnes.

Le président a demandé au ministre de l’Equipement de lancer les études pour la réfection du pont. Le président et la délégation se sont ensuite rendus à l’embouchure de la Taharuu où doit être édifié un centre de formation pour le surf. La ministre en charge de la Jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, a ainsi pu exposer ce projet financé par le Contrat de projets à hauteur de 165 millions Fcfp.

Ce projet, conçu en concertation avec la fédération de surf et la commune de Papara, devrait commencer à sortir de terre au cours du premier semestre. Le terrain de beach volley restera attenant, permettant ainsi de drainer vers le site tous les jeunes qui peuvent s’adonner à la pratique sportive.

La délégation s’est ensuite rendue sur le site du marae Mahaiatea où des travaux d’aménagement et de mise en valeur sont en cours. Ce site historique de première importance à Tahiti a longtemps été laissé à l’abandon, et les pierres du marae ont été utilisées pour des constructions. Les travaux permettront une valorisation de ce site pour en faire une destination touristique.

L’appel d’air de la défiscalisation pour la pêche

Le président et le gouvernement ont ensuite pris la direction de Taravao et du chantier Naval Nautisports pour rencontrer l’armateur Georges Moarii qui fait construire un nouveau thonier, le Lady Cris 6. Ce navire de 21 mètres, en chantier depuis avril 2016, est aujourd’hui à l’eau et en cours de finition pour être livré avant la fin du premier trimestre.

Disposant des équipements de dernière génération, ce navire de pêche fraiche rapide est doté d’une grande autonomie qui lui permet d’aller pêcher jusqu’au nord des Marquises.

Le président a tenu à saluer le dynamisme de l’armateur qui a en projet la construction de trois nouveaux navires de 22, 18 et 12 mètres. Le navire de 22 mètres sera le premier bateau polynésien qui pourra aller pêcher au-delà de la zone économique exclusive. La pêche de cet armateur, qui est également mareyeur, est pour une majorité exportée vers les marchés extérieurs.

Georges Moarii a tenu pour sa part à rappeler que les nouvelles dispositions de défiscalisation prises par le gouvernement en décembre dernier ont constitué un véritable appel d’air pour l’entreprise, en l’absence de défiscalisation métropolitaine, et qu’elles permettaient de voir l’avenir sereinement pour la construction des nouvelles unités.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close