Le gouvernement soutient l’éducation à la sécurité routière

Le conseil des ministres, réuni ce matin à la Présidence, a accordé une aide financière au profit du comité territorial de prévention et sécurité routière.

Les jeunes sont les premières victimes des accidents de la route en Polynésie française. En 2014, 48% des tués et 35% des blessés sur les routes avaient moins de 25 ans.

Face à ce constat accablant, le gouvernement poursuit sa la lutte contre l’insécurité sur les routes au travers des actions de sensibilisation menées auprès des jeunes.

L’éducation à la sécurité routière débute dès le plus jeune âge grâce à un programme de formation qui s’intitule le « continuum éducatif ».

Grâce à un partenariat avec le comité territorial de prévention et sécurité routière, plus de 9.000 élèves des classes de 5ème, 3ème et 2de des collèges et lycées de Tahiti et Moorea seront ainsi formés aux règles de circulation et de sécurité (ceinture, alcool, règles du code de la route, etc.) durant l’année scolaire 2015-2016.

Sur proposition du ministre en charge des transports terrestres, il a donc été attribuée une aide financière au profit du comité territorial de prévention et sécurité routière afin qu’il puisse continuer ses actions de formations en milieu scolaire en Polynésie française.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close