Le haut-commissaire en visite officielle à Rimatara (Australes)

Le haut-commissaire de la République en Polynésie française, René Bidal, s’est rendu à Rimatara.

Le représentant de l’Etat était accompagné d’une délégation composée de Jean-Christophe Bouissou, ministre, porte-parole du gouvernement représentant le président de la Polynésie française, de Baville, Cheffe de la subdivision administrative des îles Australes, de Frédéric Poisot, directeur de cabinet et de Lisa Juventin, déléguée du Pays pour le développement des communes de la Polynésie française.

Conformément à la coutume de l’île, un feu a été préparé pour saluer l’arrivée de la délégation officielle. Elle a été accueillie au rythme des pahū et des chants par Georges Hatitio, maire de la commune de Rimatara, son conseil municipal, ainsi que par les responsables des services de l’Etat et du Pays.

La délégation s’est ensuite rendue à la mairie d’Amaru où les enfants ont participé à l’animation de la cérémonie de levée des couleurs, par une magnifique interprétation des hymnes polynésien et national, un orero et des chants.

A l’issue de quoi, le haut-commissaire a confirmé le soutien que l’Etat entend apporter au projet du centre d’incendie et de secours dont le maire a souhaité doter l’île. Il a également conforté le maire dans sa volonté de mener une politique de gestion des déchets afin de préserver l’environnement qui est non seulement le patrimoine des générations futures mais aussi un élément déterminant pour le développement touristique de l’île.

Le représentant de l’Etat a aussi salué le comité organisateur des Jeux des Australes qui se dérouleront à Rimatara, du 6 au 11 août et qui réuniront plus de 500 athlètes et officiels.

René Bidal a remis les insignes de Chevalier de l’Ordre des palmes académiques à Pererina Tehio, directrice du Centre des Jeunes Adolescents (CJA) de Rimatara afin de saluer son dévouement professionnel, son implication personnelle au service de la jeunesse de son île, son engagement pour assurer l’avenir du CJA de Rimatara et son récent investissement en tant que présidente du comité organisateur des jeux des Australes.

La délégation a ensuite rencontré Hiata Tematahotoa, chef de corps des sapeurs-pompiers et son équipe composée de six sapeurs-pompiers volontaires qui occupent actuellement un local provisoire. Les travaux d’aménagement du centre d’incendie et de secours sont en cours de réalisation sur le site du hangar communal existant.

Le Haut-Commissaire et sa délégation ont pu constater l’état d’avancement des chantiers réalisés, ou en cours :

  • Le fare artisanal : situé à proximité du centre administratif qui regroupe la mairie, la poste, la gendarmerie et l’infirmerie. Il offre un large choix de produits artisanaux locaux. Le coût de la construction s’est élevé à 15,8 millions de F.CFP, il a été financé par l’Etat à hauteur de 11 millions de F.CFP.

  • La construction de la bibliothèque scolaire : elle permettra aux élèves de maternelle, du primaire et du centre des jeunes adolescents (CJA) de disposer d’espaces multimédias, polyvalents, destinés à la lecture, aux expositions et animations ainsi que d’un bureau de prêt des ouvrages.

Le coût global, estimé à 17,6 millions de F.CFP est financé par le Fonds intercommunal de péréquation (FIP) à hauteur de 16,7 millions de F.CFP.

  • La cuisine centrale de Amaru : elle permet de mutualiser la préparation d’environ 300 repas par jour et de les distribuer aux deux autres écoles d’Anapoto et de Mutuaura. Financé par l’Etat à hauteur de 24.3 millions de F.CFP, son coût total est de 32.4 millions F.CFP.

  • Une centrale photovoltaïque a été installée en début d’année, elle contribue à la réduction de la facture énergétique et à la préservation de l’environnement.

  • Les travaux d’aménagement d’un réfectoire dans l’ancienne mairie annexe de Mutuaura : ils seront réalisés dans le prolongement du bâtiment scolaire et à la place de l’ancienne mairie annexe. Ce réfectoire de 80 places, d’un coût de 10,6 millions de F.CFP, est financé par le FIP à hauteur de 10 millions de F.CFP.

  • Les sanitaires de l’école maternelle de Mutuaura : la construction de nouveaux sanitaires était devenue nécessaire suite au regroupement des enfants de maternelle au sein de l’école de Mutuaura. Adaptés à la taille de ses nouveaux occupants, ils répondent aux normes d’hygiène et de sécurité. Le coût global du projet s’est élevé à 12,7 millions de F.CFP, financé par le FIP à hauteur de 12 millions de F.CFP.

  • Le centre des jeunes adolescents (CJA) d’Anapoto : un dortoir pour accueillir les élèves pensionnaires masculins a été aménagé en 2015. Les travaux ont été financés par l’Etat à hauteur de 4,7 millions de F.CFP. Le coût global du bâtiment est de 5,9 millions de F.CFP.

L’équipe communale a également présenté au haut-commissaire plusieurs projets, notamment la construction d’une nouvelle mairie annexe à Mutuaura, qui servira aussi d’abri de survie.

Enfin, le haut-commissaire s’est rendu sur le site de l’actuelle décharge puis à la salle omnisport de Rimatara qui accueillera, lors des prochains jeux des Australes, les compétitions de tennis de table la journée et de volley-ball, en août prochain.

Communiqué et photo: HC

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close