Le Heiva I Faa’a bat son plein

Communiqué de la mairie de Faa’a – Ce jeudi 9 juillet, à Motu Ovini, la soirée du Heiva i Faa’a a été ouverte par la troupe Tefana I Ahura’i conduite par Wilson Tokoragi, suivi de deux pupu himene : Haururu Papenoo et Vaihoataua. La soirée s’est terminée en beauté avec la troupe Tamarii Mataiea. 

Hier soir au Heiva i Faa’a, le chapiteau du Motu Ovini était plein à craquer dès la première prestation présentée par la troupe Tefana i Ahura’i. Ce groupe de Faa’a, qui rappelons-nous a remporté le 2ème prix Hura Ava Tau l’année dernière, est revenu en force pour nous présenter un magnifique spectacle sur l’histoire de Faa’a autrefois dit Tefana I Ahura’i i te Rima Ve’ave’a. À travers cette histoire, les danseurs, orchestres ont transmis l’histoire de Faa’a à la jeune génération.

Tefana I Ahura’i a mis les bouchés doubles pour terminer son spectacle. La chorégraphie était en symbiose avec les costumes hautes en couleurs qui ont émerveillé le public nombreux de Faa’a et des communes avoisinantes.

Aux alentours de 20h40, la scène de Motu Ovini a accueilli deux pupu himene : Haururu Papenoo et Vaihoataua.

Haururu Papenoo avec son Tarava Tahiti, a choisi une légende de sa commune, celle d’un poisson nommé Fate Te Uru’a. Tandis que Vaihoataua de Taunoa, en Tarava Raromatai et Ru’au, a fait honneur à une des légendes de Pirae celle de l’histoire d’amour entre Taruia et de la princesse Tuihana.

La prestigieuse troupe Tamarii Mataiea en catégorie Hura Tau a clôturé la soirée. Elle a foulé la scène du Motu Ovini avec un spectacle remplit de charme. Une belle chorégraphie menée autour de la légende de Hina et le cocotier dont le personnage de Hina était incarné par Mahealani Tetuanui, ancienne candidate de miss Tahiti 2012. Elle a sublimé son rôle.

Le Heiva i Faa’a offre des soirées inoubliables en accueillant les groupes les plus prestigieux du Heiva 2015.

Nous vous donnons rendez-vous ce soir avec les troupes de Tamarii Pereaitu en chant et danse puis en clôture de soirée avec Tefana I Ahurai en chant.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close