Le maire de Faa’a s’accroche à l’idée d’exploiter l’aéroport de Tahiti-Faa’a

Le vendredi 10 novembre 2017, le maire Oscar Temaru a invité les membres de son conseil municipal et quelques élus de l’Assemblée à la rédaction d’une lettre ouverte au Président de la République française Emmanuel Macron.

L’objet des débats a porté sur les nuisances que les habitants du littoral continuent à supporter à cause de l’implantation de l’aéroport de Faa’a, dont la gestion accordée à la société ADT a été remise en cause pour faute de mise en concurrence.

Les habitants doivent-ils continuer à être les victimes de cet outil ayant servi le colonialisme ?

Devant le refus du gouvernement du Pays d’en prendre la gestion, les élus municipaux ont débattu sur la volonté pour la commune de Faa’a de faire de cette plateforme internationale un outil véritable de développement économique.

En fait, il faut lire jusqu’à la troisième et dernière page du courrier pour que le tavana indépendantiste en arrive à l’objet cité en référence.

Pour Oscar Temaru, le transfert de la propriété et de l’exploitation de l’aéroport international à la commune de Faa’a se justifie pour plusieurs raisons. Puis d’expliquer dans la foulée: « Tout d’abord, selon le principe constitutionnel stipulant qu’une collectivité territoriale ne peut exercer de hiérarchie sur une autre collectivité, la commune de Faa’a est tout à fait habilitée à en demander ledit transfert…Le Pays, le Pays refuse d’assumer pleinement l’exploitation ce formidable outil de développement alors même que cet aérodrome a été géré par la Société d’économie mixte Setil Aéroports de janvier 1966 à juin 2001, puis par concessions viaa des autorisations d’occupations temporaires jusqu’en 2010, dégageant en conséquence des bénéfices considérables ». Et d’ajouter un peu plus loin: « En réalité, ce transfert ne serait que justice au regard des dédommagements de toutes les nuisances subies par sa population depuis plus de 50 ans et en vertu des multiples délibérations souveraines prises par son conseil municipal exigeant la mise en place , par exemple, d’une taxe liée à l’aéroport au profit de la commune (…) ».

Télécharger l'article en PDF

2 pensées sur “Le maire de Faa’a s’accroche à l’idée d’exploiter l’aéroport de Tahiti-Faa’a

  • 14 novembre 2017 à 17 h 54 min
    Permalink

    Surtout ne pas donner suite à cette demande, sinon nous aurons un aéroport dans le même état que la ville de Faaa, Oscar cherche par tous les moyens à récupérer de l’argent, mais que veut il en faire.

    Répondre
  • 14 novembre 2017 à 21 h 29 min
    Permalink

    Hahaha MdR…. c’est bientôt Noël….arrête de rêver oscar…le père Noel Macron de te donnera pas ce jouet et puis l’aeroport etais là avant que l’instalation de ta population le long et près de l’aerodrome….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close