Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas…

Afin de sensibiliser les Polynésiens, la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets réunira du samedi 19 au dimanche 27 novembre de nombreux éco citoyens, établissements scolaires, entreprises, et administrations, prêts à agir volontairement pour le bien de notre fenua.

La SERD est un moment fort de mobilisation Cette année, quatre vingt-neuf porteurs de projets participent pour mener 283 actions sur Tahiti, Moorea et dans les îles durant toute la semaine. Nous pouvons dès aujourd’hui agir.

Nous achetons des produits en plus grand nombre et plus fréquemment qu’avant, et les produits sont de plus en plus éphémères. Qu’ils soient produits par les ménages, les artisans, les commerçants, les entreprises ou les collectivités territoriales, la réduction des déchets représente un enjeu majeur, tant au regard des impacts environnementaux et sanitaires que de la nécessaire préservation des ressources.

La SERD repose sur le concept de la prévention des déchets, c’est-à-dire qu’il faut agir avant que le déchet ne soit produit, car le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ! La SERD invite donc à agir pour produire moins de déchets en consommant mieux, grâce à des produits peu emballés ou écolabellisés, en privilégiant les produits éco-conçus, en prolongeant la durée de vie des produits par la réparation ou le don ou encore en jetant moins grâce au compost.

Dans le but de sensibiliser les futures générations au développement durable, ainsi que revaloriser nos déchets, la Polynésie française, Fenua Ma et l’ADEME présentent cette année un nouveau concours : le concours « Déchets d’OEuvres ». Ouvert aux établissements scolaires (écoles maternelles, élémentaires, collèges et lycée), il consiste à fabriquer un objet à partir de matières recyclées. La remise des prix est prévue le 24 novembre 2016 à 9 heures à la DGEE, site du Taaone.

Au niveau national en 2016, la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) compte près de 4580 initiatives. En Polynésie française, 7 actions ont été labellisées lors de la première édition SERD en 2011. Le nombre a considérablement augmenté ces dernières années avec 128 actions en 2014; en 2015, 225 actions. Cette année, un nouveau record a été établi avec 283 actions, qui représente 63% des actions des outre-mer. Ces résultats sont très encourageants, et démontrent une réelle mobilisation des polynésiens, dans l’action pour notre environnement.

Pour tout savoir des actions 2016 : http://www.serd.ademe.fr/programme

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close