Le message adressé par la ministre du Tourisme aux ambassadeurs de Tahiti et ses Iles

Voici le discours inaugural prononcé ce lundi matin, par la ministre du Tourisme, à l’ouverture de la conférence annuelle du Tahiti Tourisme.
Ia ora na, Manava e Maeva

Je souhaiterais profiter de cette occasion pour saluer Maïlee Faugerat qui depuis sa nomination en décembre dernier s’investit pleinement aux côtés des équipes de Tahiti Tourisme. C’est un véritable plaisir de travailler avec toi Maïlee. Merci de ton implication enthousiaste.

Vous le savez, nous sommes ces dernières années sur une croissance constante. Maïlee a rappelé quelques chiffres. Je souhaite quelque peu les commenter car ils me semblent importants.

Les données relatives à la fréquentation touristique du mois de juin 2018 constate que l’augmentation du nombre de touristes en cumul sur les 6 premiers mois de l’année se poursuit, avec 5% de touristes supplémentaires, ce qui permet d’afficher une progression sur 12 mois cumulés de l’ordre de près de 6%, avec un total de plus de 203 000 touristes, accueillis sur un an.

Pour le seul mois de juin 2018, le seuil d’une progression à deux chiffres est franchi, avec 10% de fréquentation touristique, supplémentaire.

Comme tout au long du premier semestre, c’est encore la fréquentation liée aux opérations de croisière en têtes de ligne qui marque une progression importante.

Les activités de l’hôtellerie classée renouent avec une tendance positive pour le mois de juin, alors que les premiers mois de l’année ont été difficiles pour ce segment. En hébergement terrestre marchand, sur le premier semestre 2018, la variation est en effet négative par rapport à 2017. Les indicateurs de la fréquentation hôtelière sont ainsi à suivre de près. Cette situation appelle une réflexion sur les offres proposées aux différents marchés, afin de retrouver une meilleure compétitivité.

Les remontées provenant des pensions de famille continuent pour leur part d’être positives. L’embellie en terme de fréquentation profite notamment à ce segment de l’hébergement terrestre. Il en est de même pour les locations saisonnières qui semblent répondre à la demande d’un type de clientèle à la recherche d’une diversification de l’offre d’hébergement.

Pour ce premier semestre, la hausse du « tourisme affinitaire », est en progression de près de 4%, en provenance principalement de l’hexagone.

Lorsque l’on s’attarde sur les chiffres par marché, on constate que les marchés européens, sur lesquels l’offre de desserte aérienne internationale s’est diversifiée à partir du mois de mai, poursuivent leur croissance. Ainsi, l’hexagone affiche une croissance de près de 15% depuis le début de l’année et les autres pays d’Europe progressent au premier semestre de 19%.

Le marché américain retrouve une croissance ce qui permet sur 6 mois de constater une hausse de + de 5% par rapport à 2017. En revanche, si le marché japonais affiche une progression de 6,8% en juin, cette hausse ne permet pas d’inverser la tendance du premier semestre, établie à -18,5%. Le marché néo-zélandais demeure en retrait par rapport aux performances de l’année passée, avec -20%. Même tendance pour le marché australien, en recul de 8,6% sur le premier semestre.

Ces chiffres doivent nous amener à réajuster nos stratégies.

Vous le savez, l’action de Tahiti Tourisme s’inscrit pleinement dans la Stratégie que porte notre Gouvernement depuis 2015. Même s’il reste encore beaucoup à faire, il s’agit pour notre destination de progresser et de se structurer dans des domaines très divers notamment dans celui du secteur des activités touristiques mais aussi de l’hébergement.

Nous y travaillons.

Le Pays poursuit son soutien au secteur hôtelier en accompagnant les projets de rénovation, d’extension qui permettent de maintenir la qualité des structures hôtelières fleurons de notre industrie touristique. Ce soutien porte également sur les réouvertures programmées mais aussi sur la création de nouveaux complexes hôteliers comme celui du Village Tahitien dont le Pays vient de signer le protocole d’accord avec le groupe d’investisseurs retenu dans le cadre de l’appel à candidature lancé l’année dernière et qui nous permettra dans les années à venir d’accroitre l’offre d’hébergement hôtelier sur l’île de Tahiti dont nous avons l’ambition de faire une destination dans la destination.

Nous accompagnons également le secteur des pensions de famille qui est soutenu par les actions de promotion de Tahiti Tourisme. Je pense particulièrement à la campagne « Tahitian Guest House » qui va être lancée sur les marchés anglosaxons. Ce soutien il est également marqué par la volonté du Pays de développer cette offre d’hébergement unique et spécifique à la Polynésie par différents dispositifs de soutien qu’ils soient financiers, en matière de formation ou de promotion, … Nous avons également en ce début d’année fait évolué favorablement la réglementation en matière d’hébergement touristique. Notre volonté est que la croissance bénéficie à l’ensemble des archipels de la Polynésie. Notre Pays a tellement à offrir. Notre Pays c’est avant des hommes et des femmes chaleureux, accueillants. Ce sont aussi des cultures vivantes qui font sa richesse. Et c’est enfin une nature généreuse, luxuriante et préservée à faire découvrir.

Enfin, en matière d’hébergement flottant, nous avons élargi le champ d’application de la défiscalisation locale applicable au secteur de la croisière en rendant éligible les navires de 200 cabines souhaitant ainsi privilégier les paquebots de petites capacités. Notre gouvernement a également sollicité le gouvernement central, à l’occasion notamment de la récente visite du Ministre d’Etat Monsieur Darmanin, afin qu’il en soit de même pour le dispositif de défiscalisation nationale. Notre objectif est de permettre le développement des navires en tête de ligne à Papeete. Dans ce secteur, nous avons également créé avec le Paul Gauguin une nouvelle escale sur l’île de Tahiti, à Vairao, que nous avons inauguré le mois dernier. Vous le savez le tourisme nautique qu’il s’agisse de croisière, de charter ou de plaisance sont un pan de plus en plus important de notre industrie touristique.

Je ne serai pas plus longue car il y a beaucoup à dire et les occasions seront nombreuses.

Je voudrais terminer mon intervention en saluant le travail réalisé par les équipes du Tahiti Tourisme ici mais aussi sur l’ensemble des marchés où nous sommes présents.

L’action, le travail réalisé sur les différents marchés par nos représentants sont essentiels pour faire connaître notre destination, pour dynamiser les réseaux de distribution et surtout pour transformer l’intention en réservations de séjours. Je souhaite vous remercier d’être les ambassadeurs de Tahiti et ses Iles mais aussi les sentinelles qui nous permettent de faire face à une concurrence de plus en plus agressive de destinations concurrentes. Stimuler nos marchés, nous allier des forces de ventes impliquées et qui ont compris les fondamentaux de notre culture et de nos offres, sont essentiels à toute notre action. 

Je suis certaine que nous partageons cette ambition commune, je vous remercie de votre engagement, de votre mobilisation, de votre détermination.

Mauruuru e mauruuru roa,  

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close