Le nouveau patron des CFPA s’appelle Jean-Michel Blanchemanche

Jean-Michel Blanchemanche a pris ses fonctions à la direction du CFPA ce lundi, et a été présenté aux personnels du CFPA par Tea Frogier ce même jour.

Dans le cadre du remplacement de Suzanne Lii, directrice générale du Centre de Formation Professionnelle des Adultes (CFPA), autorisée à faire valoir ses droits à partir à la retraite le 1er octobre 2015, un appel à candidatures a été ouvert en mai 2015, tant aux personnes de l’administration qu’à celles du secteur privé.

Près de vingt-six dossiers de candidatures ont été déposés, parmi lesquelles dix personnes ont été pré-sélectionnées pour participer à un entretien, sur la base de deux critères principaux : avoir assuré la direction d’une équipe et disposer d’une expérience certaine dans le domaine de la formation pour adultes. Sept personnes ont participé à l’entretien avec un jury spécialement constitué à cet effet. Quatre candidatures ont été retenues pour une rencontre avec la ministre du Travail, présidente du conseil d’administration du CFPA, Tea Frogier, durant laquelle chacun a eu l’opportunité d’aborder son parcours professionnel, ses motivations et surtout d’exposer son projet de développement de la formation et l’insertion professionnelle des adultes.

_MG_9523-2

C’est dans ce contexte que le profil, le parcours et l’expérience professionnelle de Jean-Michel Blanchemanche ont été examinés. Ces éléments répondent, en effet, aux exigences du poste en question et aux attentes en termes de qualification et d’insertion des demandeurs d’emploi.

Jean-Michel Blanchemanche, officier à la retraite ayant servi trente-cinq ans au sein du ministère de la Défense Nationale, dispose des compétences professionnelles nécessaires à la direction, à l’animation et à la coordination de l’action des équipes du CFPA. De même, il saura mettre en œuvre une gestion optimisée des quatre unités de formation (Pirae, Punaruu, Taravao et Raiatea).

Par ailleurs, son expérience dans la formation et l’insertion des jeunes volontaires polynésiens du régiment du service militaire adapté, le plus souvent en exclusion scolaire et sociale comme une grande partie des demandeurs d’emploi, amène à la conclusion que Jean-Michel Blanchemanche est ainsi en mesure de garantir une formation de qualité et de tisser des réseaux avec les acteurs de l’emploi. Un point qui fait défaut à l’heure actuelle au CFPA avec une baisse significative du taux d’insertion des stagiaires qui est passé de 44% en 2012 à 20% en 2014.

Pour le CFPA, l’ambition est d’impulser une nouvelle dynamique basée sur le développement de la formation en alternance et le renforcement du continuum avec les acteurs de l’emploi pour une meilleure insertion et une employabilité durable.

Communiqué du Gouvernement

Télécharger l'article en PDF

7 pensées sur “Le nouveau patron des CFPA s’appelle Jean-Michel Blanchemanche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close