Le nouveau procureur général reçu à Tarahoi

Marcel Tuihani, président de l’assemblée de la Polynésie française, a reçu ce lundi 21 août 2017 la visite officielle de Thomas Pison, nouveau procureur général près la Cour d’appel de Papeete.

Âgé de 55 ans, le magistrat succède à François Badie après sa nomination par le Conseil supérieur de la magistrature.

Les deux hommes ont pu s’entretenir pendant de longues minutes sur les particularités du territoire polynésien. Le président de l’assemblée a souhaité souligner les difficultés liées notamment à l’étendue de celui-ci, avec les problèmes sanitaires, de transport ou d’éducation que peuvent connaître les archipels éloignés. Il a aussi abordé les problèmes de la jeunesse, la montée des violences et de la drogue, considérant que la prévention et l’éducation étaient préférables à la répression.

Sur ces préoccupations, les deux hommes sont en phase. Le président de l’assemblée a ajouté que des grands travaux seraient nécessaires pour créer de l’emploi et lutter contre les fléaux qui touchent actuellement notre société, comme le chômage, l’intensification des actes de délinquance et de violence qui impacte sévèrement les familles, considérant que « nous sommes tous concernés ». Marcel Tuihani a enrichi ses propos en expliquant que des mesures sont à prendre pour sensibiliser la jeunesse à cette violence qui était auparavant méconnue et dont l’ampleur surprend.

Le procureur général a partagé ces préoccupations et démontré son envie d’agir rapidement et de manière collaborative sur ces nombreux sujets sensibles. Il a ainsi précisé qu’il participerait, notamment avec le président du Pays, au comité local de prévention de la délinquance dans les jours à venir.

Thomas Pison s’est montré très enthousiaste à cette nouvelle prise de fonction et à la découverte de notre territoire. Ayant notamment été en poste en Corse, à la Réunion et en Martinique, le nouveau procureur a déjà pu appréhender quelques spécificités des territoires iliens. Il a toutefois voulu indiquer qu’il était véritablement demandeur d’informations et orienté vers une démarche d’échange et de partage. Les deux hommes se sont donc entendus sur une dynamique de concertation et de coordination pour une pleine intelligence des futures interventions.

Texte et photo: APF

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close