Le Plan 3000 logements et ses retombées pour le secteur – Tahitinews

Le Plan 3000 logements et ses retombées pour le secteur

 

Dans le prolongement de la rencontre qui s’est tenue en janvier dernier avec les deux syndicats patronaux du BTP, le ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, a réuni mardi après-midi, près de quarante chefs d’entreprises du secteur du bâtiment.

Cette délégation d’entreprises, représentant plus de 1000 salariés, a ainsi pu prendre connaissance des détails du Plan 3000 logements établi par le gouvernement en 2017 et qui va se traduire en 2018 par le lancement d’un vaste programme de construction de logements neufs, tant dans le secteur social, que dans le secteur libre.

La direction de l’OPH (Office polynésien de l’habitat) a notamment pu présenter le bilan de l’année 2017 (466 logements collectifs ou dispersés (fare) livrés, en progression de 25% par rapport à 2016 – mais surtout quatorze fois le résultat de 2013 – et les objectifs 2018, qui sont de 650 livraisons de logements et Fare. Concernant les aides en matériaux pour la rénovation des habitations, plus de 1700 bons en matériaux ont été délivrés en 2017. L’objectif est d’attribuer 2000 bons en matériaux en 2018.

Ce sont donc 24 appels d’offres d’études et 29 appels d’offres de travaux qui seront lancés par l’OPH, pour un objectif d’engagement de 19 milliards Fcfp, destiné principalement au secteur du bâtiment.

Le ministre a également indiqué qu’en 2017 le seul ministère du Logement a conduit 19 milliards d’engagements (commande publique auprès des entreprises du BTP et des bureaux d’étude) et 6,7 milliards Fcfp de liquidations (trésorerie injectée directement dans l’économie). Son objectif, en 2018, est de 20 milliards Fcfp d’engagements et 8 Fcfp milliards de liquidations.

D’autre part le service de l’urbanisme a indiqué que, sur les presque 2500 permis de construire octroyés en 2017, 1285 concernaient la construction de Fare OPH. Ces chiffres montrent la mobilisation forte des services du ministère du Logement, afin de répondre aux besoins en logement de la population polynésienne.

Comme il l’avait indiqué aux syndicats du BTP, le ministre a pu à nouveau confirmer qu’en 2018, plus de 2200 emplois directs et indirects des secteurs du bâtiment, seront ainsi générés par ce vaste plan d’investissement dans le logement.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close