Le plan de bataille du ministre du logement pour 2016

Le ministre du Logement, Tearii Alpha, a présenté, mercredi après-midi, à la Présidence, le plan de campagne 2016 en matière de logement, et ce en présence du vice-président, Nuihau Laurey, et du ministre de l’Equipement, Albert Solia.

La politique de l’habitat pour ces cinq prochaines années a pour objectif de répondre aux attentes de nos concitoyens en matière de cadre de vie et de logement. Cet objectif vise à augmenter et améliorer les ratios de production de logements, dans le but de contribuer à un environnement propice à l’épanouissement social, familial, culturel.

Le plan de campagne du ministère du logement répond aussi aux priorités de notre gouvernement, à savoir la relance de notre économie et de l’emploi.

En effet, pour améliorer l’essor économique du Pays et favoriser la relance, la politique sectorielle de l’habitat se positionne comme un véritable levier.

C’est ainsi que le ministre a souhaité inviter à cette présentation les entreprises de fournitures de matériaux, les entreprises de bois local, les entreprises du secteur du BTP, les assurances, les banques, les petites entreprises de construction de fare OPH, tous les corps d’état du bâtiment, les promoteurs privés et les spécialistes en ingénierie du bâtiment.

Cette présentation s’est déclinée en plusieurs thématiques :

Les études en vue de programmer des chantiers à mettre en œuvre à court terme :

  • 13 opérations d’études en construction de logements sociaux

  • 11 opérations d’aménagement des domaines du Pays, en vue de lancer un programme de réalisation d’éco-quartiers.

Les opérations de constructions en habitat groupé qui seront mises en chantier en 2016 ;

  • 6 opérations financées par le contrat de projet: Vaitupa 2 à Paea, Fariipiti à Papeete, Ahnne à Paea, Atima 2 à Mahina, Pahani à Afareaitu et Tefatyfatu à Faa’a

  • 2 opérations de Puna Ora subventionnées par le Pays

  • 2 opérations supplémentaires (Tefaao à Vairao et Ahonu à Mahina, soit 79 logements) prêtes à démarrer sous réserve d’un collectif budgétaire

Soit 10 opérations de constructions pour 8, 8 milliards Fcfp.

Les opérations de réhabilitation du parc OPH :

  • 3 démarrages d’opérations de réhabilitation pour 2 milliards Fcfp. Des travaux de peinture à la remise aux normes électriques en passant par la sécurisation des talus, ces chantiers concernent divers corps de métier.

  • 5 opérations prêtes à démarrer sous réserve d’un collectif budgétaire pour 2,2 milliards Fcfp ;

  • 9 opérations d’études.

Les opérations d’aides individuelles :

  • Les programmes de fare OPH, soutien à la filière bois, intégration de variantes dans les cahiers de charges des fare OPH ; platelage de terrasse et garde-corps en bois local, façades en tuiles de bois local, toitures en tuiles de bois local – avec pour objectif la construction de 400 fare) ; Précisons qu’en 2015, 124 fare ont été livrés avec un certificat de conformité à la clé.

  • Le programme de viabilisation de parcelles domaniales (7 sites recensés pour 104 lots) qui est une solution proposée aux familles les plus démunies afin qu’elles puissent obtenir un fare OPH ;

  • Les programmes d’aides en matériaux: objectifs 1200 AAHI contre 651 aides attribuées l’an dernier.

Et les dispositifs règlementaires et incitatifs à l’attention des promoteurs privés, des opérateurs de logements sociaux (OLS).

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close