Le poids de la Grande bleue dans l’économie polynésienne

L’économie directe en lien avec la mer, hors secteurs touristiques, a généré un chiffre d’affaires déclaré de 39 milliards de Fcfp en 2015, mais estimé à 47 milliards selon l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM).

Dans une Note expresse publiée à la fin août, l’IEOM passe au crible ce secteur d’activité « encore modéré » au regard des atouts et surtout des potentialités dont dispose la collectivité, à commencer par sa superficie maritime de 5 millions de km2.

A lui seul, le transport maritime, essentiellement le transport de passagers, concentre plus du quart du CA déclaré, soit environ 10 milliards de Fcfp. Par ordre d’importance, on trouve ensuite les activités portuaires (22% du CA), puis la construction d’ouvrages maritimes (16%) et enfin l’aquaculture et filière perle (15%). Mais l’élevage de poisson et autres crustacés ne représente que 500 millions de Fcfp, ce qui est peu face aux 7,4 milliards de Fcfp tirés de l’exportation de perles brutes.

Sur les cinq dernières années, les secteurs de la mer se sont avérés plutôt dynamiques, avec une activité en progression moyenne annuelle de 3% et de 8% pour la seule année de 2015, souligne l’IEOM. Et de prendre l’exemple de la filière pêche dont le chiffre d’affaires a plus que doublé sur la période 2012-2015.

En terme d’emploi maintenant, 3400 salariés oeuvrant dans le secteur ont été déclarés à la CPS, l’an dernier, ce qui représente seulement 7% des effectifs de la caisse. A cela, il faut ajouter 1450 personnes non-salariées, principalement dans la pêche et la perliculture.

Source IEOM

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close