Le point sur les conflits en cours

Petit tour d’horizon des conflits sociaux en cours ou en gestation.

A la Caisse de prévoyance sociale, nous entrons dans la deuxième semaine de grève. Alors que le tribunal de Papeete doit statuer, ce matin, sur un référé visant à débloquer l’accès au siège de Mamao, on apprend de bonne source que les personnels non-grévistes ont pu regagner leur poste de travail.

En revanche, les guichets ne sont pas encore ouverts au public pour des questions de sécurité. Raison pour laquelle le maire de Papete, Michel Buillard, a été sollicité pour donner son accord.

A l’extérieur, le dispositif entravant la chaussée n’a pas bougé et les grévistes sont toujours aussi nombreux.

Du côté de l’Office des postes et télécommunications (OPT), un préavis de grève a été déposé le 26 mars 2015 par trois syndicats. Conformément aux dispositions légales, les signataires de ce préavis doivent être reçus ce jour à 10h00 afin d’étudier les doléances formulées. « L’objectif de la direction est avant tout de continuer à privilégier le dialogue et d’éviter une situation de blocage qui serait préjudiciable à nos clients », conclut l’office dans un communiqué. Faute d’accord, le mouvement sera effectif mardi matin.

A l’hôpital de Taaone enfin, pas de nouvelle ! Interrogé dimanche soir sur le plateau de Polynésie 1ère, le vice-président du gouvernement, Nuihau Laurey, a dit ne pas comprendre les motivations du mouvement dans la mesure où toute les revendications du personnels avaient été satisfaites. Un conseil d’administration doit d’ailleurs se réunir mardi 31 mars.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close