Le point sur les refus d’importation de miel à l’entrée du territoire

Le miel et les produits apicoles qui ont fait l’objet de refus d’importation à l’entrée sur le territoire lors du contrôle des colis postaux des particuliers à Motu Uta et des conteneurs des importateurs depuis le début de l’année 2015 représentent 960,98 kg.

Les refus, réalisés dans le cadre du contrôle des colis postaux, représentent la grande majorité de ce chiffre (849,11 kg). Les refus d’importation opposés aux demandes des importateurs professionnels pendant la même période s’élèvent à 111,87 kg.

Ces chiffres sont issus des statistiques du département de la qualité alimentaire et de l’action vétérinaire du Service du Développement Rural en charge du contrôle du respect de la réglementation en matière de biosécurité.

A ces chiffres, il convient d’ajouter celui des refus d’importation réalisés lors des contrôles à l’aéroport (fret, bagages passagers et colis postaux Faa’a), qui représentent 1119kg pour l’année 2015. Ils font apparaitre une augmentation très importante des refus d’importation de miel et de produits apicoles par rapport aux années précédentes (439,9 kg en 2013 et 284,548 kg en 2014).

Communiqué de la Présidence

 

 

Télécharger l'article en PDF

5 pensées sur “Le point sur les refus d’importation de miel à l’entrée du territoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close