Le président au rassemblement de l’Union des femmes catholiques

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et la ministre des Solidarités, Tea Frogier, étaient présents, samedi, au rassemblement annuel de l’Union des femmes catholiques, à la paroisse de Arue.

Toutes les confessions religieuses étaient également invitées, ainsi que le maire de Arue, Philip Schyle, et les associations oeuvrant pour les femmes. Le président et la ministre ont chacun, à cette occasion, prononcé un discours.

« En tant qu’homme public, je cherche à faire le bien autour de moi. Je cherche à faire de mon mieux pour donner à chaque être, à chaque famille, à chaque communauté, le bien-être et la dignité souhaités par notre condition humaine. Grandir dans une famille heureuse, se former avec succès, avoir un emploi, être en sécurité, sont des buts que nous avons à l’esprit chaque jour », a déclaré le président Fritch.

Rappelant qu’il avait été à la rencontre des cinq principales confessions religieuses de Polynésie durant le mois de janvier, le président a salué le rôle de ces confessions qui contribuent de manière significative au bien-être de la communauté et de ceux qui la composent.

Le président a aussi souligné le fait que l’année 2016 sera résolument placée sous le thème de la famille et que, pour le succès de la Conférence de la famille, en juin prochain, le soutien et la mobilisation de tous, y compris des confessions religieuses, était indispensable.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close