Le président Fritch défend « l’Accord de l’Elysée » devant le CESC

Le président Édouard Fritch, accompagné de Nicole Bouteau, ministre en charge des relations avec les institutions, a participé mercredi matin à la séance plénière du Conseil économique social et culturel (CESC) qui rendait son avis sur l’Accord de l’Elysée pour le développement de la Polynésie française.

Les différents intervenants ont souligné la qualité du rapport mais également, comme l’a dit Angela Frébault, « l’importance capitale pour l’avenir à moyen et long terme » de cet Accord. Christophe Plée a estimé pour sa part que l’Accord « met les bases d’une discussion saine et sereine entre la Polynésie et l’Etat ».

Le président Édouard Fritch a également salué le travail de l’institution et félicité les rapporteurs du texte.

Il a également souligné que son gouvernement avait fait la démonstration qu’il pouvait travailler avec le gouvernement central, quel qu’il soit.

Avec cet Accord « nous avons les moyens de discuter » avec le prochain Président de la République, a déclaré le président Edouard Fritch.

Le rapport du CESC a été adopté à l’unanimité.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close