Le président Fritch reçu par le Vice-Président chinois

Signe tangible de l’intérêt de la Chine pour la visite officielle en cours, le président Fritch, et la délégation de Polynésie française, composée du ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou, et du ministre de l’Equipement, Albert Solia, ont été reçus, mardi après-midi, à Pékin, par le vice-président de la République populaire de Chine, Li Yuanchao.

Au cours d’un entretien d’1h30, plus long qu’initialement prévu, le Vice-Président chinois a dit son enthousiasme à l’idée de voir des partenariats et des relations bilatérales se mettre en place entre la Chine et la Polynésie, et ce dans une logique de « bénéfice mutuel ».

A l’instar du projet aquacole de Hao, de projets hôteliers, les possibilités de développement sont importantes, dans le respect de l’environnement, a souligné le Vice-Président chinois. Il a, par ailleurs, rappelé le contexte des bonnes relations entretenues par la France et la République populaire de Chine, depuis plusieurs décennies, et notamment depuis le général De Gaulle.

VP Chine

Cent cinquante ans après l’arrivée des premiers chinois en Polynésie, en 1865, des investisseurs chinois peuvent de nouveau jouer un rôle important dans le développement de nos îles, a indiqué, pour sa part, le Président Fritch. Mettant en avant le potentiel touristique de Tahiti et ses îles, citant l’appel à manifestation d’intérêt pour le Mahana Beach, à Punaauia, avec notamment deux sociétés chinoises en lice, le Président Fritch a également fait référence à la « route de la soie », concept cher aux autorités chinoises, la Polynésie pouvant tirer avantage de sa situation géographique, sur les routes, maritimes ou aériennes, entre la Chine et les pays d’Amérique du Sud.

Visiblement sensible aux arguments développés, le Vice-Président Li Yuanchao a ajouté, qu’aux yeux de la Chine, il n’y avait pas de petit pays et que tout partenariat initié méritait d’être amplifié. Il a ajouté qu’il ne manquerait pas de s’arrêter en Polynésie à l’occasion d’un futur déplacement entre la Chine et l’Amérique du Sud.

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “Le président Fritch reçu par le Vice-Président chinois

  • 3 juin 2015 à 6 h 21 min
    Permalink

    attention, rien n’est gratuit… évitons la mainmise chinoise ( ou qatari d’ailleurs…) et sa pseudo manne financière

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close