Le président Fritch sensibilisé aux nuisances du plastique sur l’écosystème marin

Le président Edouard Fritch a reçu, vendredi après-midi, Marco Simeoni, président de la fondation Race for Water.

Après être parti de Bretagne, le navire Race for Water s’est rendu dans de nombreux pays avant d’arriver en Polynésie française. Le bateau naviguera dans nos îles durant un mois. Il fonctionne en utilisant trois énergies renouvelables : le soleil, le vent et la mer. La fondation se bat pour minimiser l’usage du plastique, élément qui constitue 80 % de la pollution des océans.

Le constat est très alarmant car le plastique et ses microparticules sont en train de détériorer petit à petit l’écosystème marin, la faune et la flore. Marco Simeoni a indiqué que sa fondation tente, depuis plus de dix ans, de sensibiliser le monde entier à propos des nuisances du plastique sur l’écosystème marin. Mais au-delà du constat, il faut également trouver des solutions pour éliminer le plastique.

Marco Simeoni a donc fait part au président Fritch des quelques solutions de traitement et d’élimination du plastique qui existent aujourd’hui. Il a invité le président Fritch à visiter des technologies françaises de traitement du plastique à l’occasion d’un prochain déplacement en métropole.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close