Le programme « CAE Insertion » vanté par le maire de Papeete

Le maire Michel Buillard a mis en place, avec l’appui du Ministère du travail, du dialogue social, de l’emploi, de la formation professionnelle, de la recherche et de la condition féminine, et plus précisément dans le cadre du dispositif des CAE, un programme spécifique à destination de la population des quartiers dits prioritaires de Papeete, particulièrement touchée par la précarité, le chômage et le désœuvrement des jeunes.

« Ça n’empêchera pas les bagarres, on ne va pas tout régler, mais vous allez servir d’exemple, pour votre quartier… » C’est par ces mots que le tavana s’est adressé aux bénéficiaires de Contrats d’accès à l’emploi (CAE) un peu particuliers.

« C’est ce que l’on peut voir dans les quartiers qui m’a donné l’envie de tenter cette expérience. Ça m’a rappelé combien le service militaire avait pu nous discipliner, et je me suis dit que l’on pouvait faire quelque chose pour nos jeunes de Papeete. Vous avez de la chance, car beaucoup d’autres veulent être à votre place », a expliqué Tavana.ppt-2

Le programme « CAE insertion » est construit autour d’activités visant à améliorer le cadre de vie et la cohésion sociale dans ces quartiers, à tisser du lien social entre les différents quartiers et à recréer un lien de proximité avec les services de sécurité de la Ville (Police municipale en particulier). L’élaboration, l’animation, l’encadrement et l’évaluation des activités de ce programme sont assurés par les services communaux.

Le projet a démarré par la réalisation de chantiers de nettoyage de sites, ainsi que d’embellissement et d’entretien des espaces verts. « C’est l’image que je veux qu’on retienne de vous, c’est vous qui embellissez votre ville », a ainsi félicité le maire de Papeete.

Les stagiaires se voient également confier, pendant les périodes scolaires, la tâche d’assister les agents de police municipale dans leurs missions de régulation aux abords des écoles ; il s’agit principalement de faire traverser les enfants et les accompagnateurs aux passages piétons, en toute sécurité. Ils participeront dans les prochaines semaines aux campagnes communales d’information dans les quartiers de Papeete, notamment sur la collecte des déchets.

Un volet « citoyen » vient compléter et renforcer ces actions de terrain. Ces stagiaires ont ainsi pu bénéficier d’une sensibilisation au Sauvetage et Secourisme au Travail. Des formations aux premiers secours, des sessions d’instruction civique et des séminaires sur l’histoire de la Ville et de ses quartiers sont également programmés.

Enfin, des séances d’activités physiques et sportives ont été mises en place afin de consolider le travail entrepris avec les stagiaires. C’est par ce biais que sont véhiculées et enseignées les notions et valeurs de respect (de soi, d’autrui, de la hiérarchie, des consignes…), de solidarité et de cohésion d’équipe. Ils y apprennent les bons gestes et attitudes en matière de protection et de sécurité, le goût de l’effort et la persévérance dans l’effort, le travail en équipe.

Ce programme de remise en forme, de renforcement musculaire et de pratique de divers sports collectifs leur permet également de développer la confiance et l’estime de soi, essentielles pour s’engager dans la vie active. Ils sont par ailleurs préparés aux tests physiques qui constituent une partie des concours pour accéder à certains emplois publics.

Les jeunes stagiaires remercient Tavana pour cette seconde chance et espèrent que cette expérience soit pour eux « un tremplin pour rentrer dans la vie active », « il faudra tout donner ». « Je me bats pour mes enfants, pour les nourrir et pour qu’ils soient fiers de moi », lâchent-ils en toute simplicité.

La finalité de ce programme est de contribuer à faire de ces jeunes adultes des citoyens responsables et acteurs de la vie publique, des référents dans les quartiers de la ville. Ce sont actuellement seize adultes de 21 à 36 ans qui ont intégré ce programme initié depuis le 1er juin 2016 pour une durée d’un an.

Issus des quartiers de Taunoa (Estall, Taupeahotu), Vaininiore, Paraita, Titioro (Temauri Village, Puatehu), Mama’o (Mervin, Tubuai), Tipaerui, La Mission, ces bénéficiaires ont été repérés grâce au concours de référents de quartier. Ce projet pourrait s’étendre sur deux ans, compte tenu des possibilités de renouvellement qu’offre actuellement la mesure des CAE.

Communiqué de la Ville de Papeete

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close