Le SAGE ou comment partager une vision de l’avenir pour les vingt prochaines années…

 

Le ministre de l’Aménagement, Jean-Christophe Bouissou, a ouvert les journées de concertation du Schéma d’aménagement général (SAGE) mardi matin, sous le chapiteau de la Présidence.

Plus de cent vingt personnes se sont déplacées pour participer à cette première journée de concertation, dont près de la moitié venant des archipels des îles Sous-le Vent, des Marquises, des Australes et des Tuamotu Gambier

En février dernier, le comité de pilotage du SAGE a formalisé le lancement effectif du processus d’élaboration et de concertation. Depuis, avec l’accompagnement du groupement constitué autour de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de l’île de France (IAU-idf), en étroite collaboration avec le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), les services de l’Etat et du Pays, un diagnostic mettant en perspective quelques éléments de constat territorial et les enjeux principaux qui s’en dégagent a été élaboré. Ce diagnostic a notamment permis de mettre en perspective, les problématiques principales qui doivent être prises en compte dans l’élaboration de projets futurs dans les domaines du développement et de l’aménagement du territoire.

C’est au cours de ces journées de concertation que ces travaux seront soumis afin de faire émerger une véritable vision partagée de l’avenir de la Polynésie française, de son développement et de son aménagement pour les vingt prochaines années. Neuf ateliers débats seront proposés, dont trois axés sur les thématiques de l’Economie et l’Emploi, le Social et la société en général, ainsi que sur l’Environnement, à l’échelle de la Polynésie.

Dans son intervention, le ministre a insisté sur l’importance de traiter les problématiques de transport et de l’urbanisation autour du grand Papeete, mais aussi sur la place des communes périphériques et de la presqu’île autour du pôle de Taravao, des liaisons maritimes vers Moorea, et du développement touristique de cette île si préservée et si proche de Tahiti

Durant la première journée ont été mises en exergue les enjeux et défis pour l’ensemble de la Polynésie, tels l’éducation et la formation des jeunes, le difficile équilibre à trouver entre les îles éloignées et l’attractivité de l’île de Tahiti, le besoin de renforcer la part du secteur primaire aujourd’hui encore trop dévalorisée et alors que les besoins et le potentiel sont présents.

En outre, quatre ateliers spécifiques aux îles Sous-le-Vent, aux Marquises, aux Tuamotu-Gambier, aux Australes seront proposés afin de faire remonter les problématiques locales et les modes de traitement spécifiques que l’on peut imaginer à ces échelles.

La restitution d’une synthèse des débats aura lieu vendredi sous le chapiteau de la Présidence afin de recueillir les principaux enjeux qui auront été débattus. Sur ces bases, le comité de pilotage du SAGE se réunira le 13 septembre pour prendre acte des conclusions et recommandations de ces journées et poursuivre alors les travaux dans les archipels d’ici la fin de l’année. Le processus d’élaboration du SAGE prévoit prochainement des ateliers de co-construction dans chaque archipel, avant une nouvelle validation à Tahiti le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) de la Polynésie et les schémas d’archipel.

En conclusion, le ministre a souhaité reprendre les mots prononcés par le président Edouard Fritch, lors du lancement des travaux d’élaboration du SAGE, « faisons de notre Fenua un modèle, de valorisation des patrimoines naturels et culturels d’un Pays océanien résolument tourné vers son futur ».

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close