Le sport, un des meilleurs vecteurs de lien social qui existe

 

La ministre de l’Education, de la jeunesse et des sports, en charge de l’enseignement supérieur, Nicole Sanquer-Fareata, a invité, vendredi dernier, près de deux cents agents de la direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE) pour un séminaire.

La ministre a tenu à associer les personnels de la DGEE dans l’évaluation, non seulement du fonctionnement même du service, mais aussi du système éducatif en général. En effet, la DGEE, composée de cinq départements, est essentielle au bon fonctionnement des 193 écoles, dont 21 CJA, des 26 collèges et des 10 lycées que compte la Polynésie française. 5 000 fonctionnaires de l’Etat et du Pays sont gérés par ce service, pour plus de 53 000 élèves dans le public. Le budget de la DGEE est de 4,7 milliards de Fcfp, ce qui constitue un budget conséquent, en particulier pour les transports scolaires et les bourses.

Ainsi, après un exposé par la ministre du bilan de l’année 2016, et des perspectives pour l’année 2017, des échanges constructifs ont été engagés. La ministre n’a pas manqué de féliciter les personnels pour leur implication quotidienne, en particulier lors de la période des intempéries qui ont frappé la Polynésie française.

Le même jour, près de cinquante agents de la Direction de la Jeunesse et des Sports s’étaient retrouvés à l’amphithéâtre de la DGEE, invités également par Nicole Sanquer-Fareata, ministre en charge de la jeunesse et des sports. Ce regroupement avait pour but de leur présenter le bilan des actions réalisées depuis la prise de ce portefeuille en octobre 2015, mais également de lancer la feuille de route pour 2017.

Après avoir présenté clairement sa politique en matière de jeunesse et sports, la ministre a souhaité remercier chacun des agents qui œuvrent au quotidien pour le développement du Pays. Actions après actions, la ministre a mis l’accent sur l’importance du service public que chacun d’entre eux doit assurer.

La ministre a également défendu l’idée que les problématiques autour de la jeunesse et des sports doivent constituer un point majeur dans la politique gouvernementale, et pas seulement sur les questions de santé ou de l’éducation mais principalement sur le fait que le sport est un des meilleurs vecteurs de lien social qui existe. Les perspectives 2017 exposés, les agents sont repartis en étant prêts à répondre aux besoins du socle associatif, principaux acteurs de terrain.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close