Le Tahoeraa revient à la charge sur la PSG

Pour le Tahoeraa huiraatira, la proposition faite ces jours-ci par la Ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, d’envoyer en Polynésie une mission de l’IGAS pour aider à la réforme de la PSG, constitue un « aveu d’échec » pour le président du Pays.

 

Et d’écrire dans un communiqué que « Edouard Fritch se retrouve ainsi désavoué par l’Etat, comme l’a été en son temps Gaston Tong Sang. Après la première mission de l’IGAS imposée au président Tong Sang et le rapport d’Anne Bolliet, le Pays s’était engagé à mettre en oeuvre rapidement cette réforme de la PSG. Il s’était aussi engagé à prendre un certain nombre de mesures urgentes lors de la signature de la convention qui devait consacrer le retour de l’Etat au financement du RST. »

(…)

Le parti orange soutient qu’il a « mis en garde le président Fritch, non seulement sur l’urgence de cette réforme de la PSG, qui était un engagement majeur de son programme électoral, mais aussi sur la portée des conditionnalités liées au retour concomitant de l’Etat au RST et pour lesquelles Edouard Fritch s’était engagé seul à Paris, en verrouillant les engagements du pays. « 

 (…)

Et de conclure: « (…) Les propos lénifiants sur le partenariat Etat/Pays et les autosatisfactions prononcées comme des incantations hier soir à la présidence ne trompent plus personne ; elles apparaissent pour ce qu’elles sont : des écrans de fumée qui ne parviennent plus à faire illusion. »

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close