Le tane jaloux prend 9 mois ferme

L’auteur des coups portés à un homme, samedi matin, à son domicile de Anau (Bora Bora), a écopé de dix-huit mois de prison dont neuf ferme, lors de sa comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Papeete.

Le prévenu, qui avait aussitôt été placé en détention préventive, doit donc retourner à Nuutania. Sauf qu’en raison de la surpopulation carcérale qui caractérise l’établissement pénitentiaire de Faa’a, sa peine pourrait être aménagée au moyen d’un bracelet électronique, permettant ainsi à l’intéressé de conserver son emploi dans la Perle du Pacifique.

Sa victime, et néanmoins collègue-ami de travail, n’aura pas la même chance !

Du fait de la violence du passage à tabac, celui-ci souffre de nombreuses contusions, ce qui a entraîné une Interruption temporaire de travail (ITT) de 45 jours. Il est d’ailleurs toujours hospitalisé à Taaone. Tout ça, pour une histoire de jalousie et un soupçon de tromperie…finalement avéré.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close