Le trafic des clandestins rapporterait 32 milliards de dollars par an

Un vaste trafic d’êtres humains vient d’être démantelé en France et en Espagne.

Sept personnes ont été arrêtées, soupçonnées d’avoir fait entrer clandestinement en France métropolitaine 350 réfugiés africains.

Pierre Henry, directeur général de l’association Terre d’asile, s’est félicité de ce démantèlement. Pour lui, cette situation prospère parce qu’il s’agit d’un « trafic très rémunérateur ».

franceinfo : Que pensez-vous de ce démantèlement ?

Pierre Henry : Je m’en félicite. Il faut absolument craquer ces différents réseaux qui prospèrent sur la misère et la crédulité d’un certain nombre de personnes et il faut souhaiter que les victimes soient protégées. La traite des êtres humains désigne le recrutement, le transport, le transfert, l’hébergement ou l’accueil d’êtres humains par la menace ou le recours à la force. L’exploitation comprend aujourd’hui, outre l’exploitation sexuelle, le travail, les services forcés, l’esclavage, la servitude et même le prélèvement d’organe. Ce qu’il faut avoir en tête, c’est que c’est un trafic qui est très rémunérateur. Après le trafic de drogue et la contrefaçon, la traite des êtres humains générerait à l’échelle mondiale un profit de près de 32 milliards de dollars par an.

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close