L’économie Numérique en quête de nouveaux talents

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné du ministre de la Relance économique et de la politique du numérique, Teva Rohfritsch, a assisté, lundi, à la rentrée de la première école des arts et Métiers du numérique en Polynésie française (POLY3D), dans les locaux de la Chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers (CCISM), à Papeete.

A l’initiative de la CCISM, notamment au travers de son pôle de formation, POLY3D a pour but de former aux métiers du numérique et plus particulièrement à l’industrie des jeux vidéo, à la technologie de l’image et du cinéma de synthèse, et à l’animation 3D. Cette formation, sur une première phase de deux ans, débouche sur un diplôme de niveau III (bac+2) délivré par le CNAM, avec la possibilité de poursuivre sur une Licence professionnelle. Cette formation est notamment soutenue par le Pays via l’OPT (Office des postes et télécommunications) et la Direction générale de l’économie numérique (DGEN).

« Je ne peux que saluer cette riche idée consistant à doter notre Fenua d’une telle école – je dirais d’une telle force de frappe – et je souhaite qu’avec le temps elle devienne une véritable référence de technicité et de créativité, tant le marché économique lié aux applications numériques semble varié et infini, » a déclaré Edouard Fritch aux vingt-deux premiers étudiants de POLY3D.

2015-09-14 PR-  OUVERTURE POLY3D (57)

Depuis l’arrivée d’un premier câble transocéanique, de la fibre optique, de la 4G dans la téléphonie mobile, la Polynésie française entend participer à la mise en place d’un nouvel écosystème numérique à l’échelle mondiale. « Dans cet incroyable enchevêtrement de flux, de technologies, d’innovation, de pôles de recherches et d’excellence, nous y trouvons déjà l’occasion intuitive, unique, de briser notre enclavement et de montrer, au monde, ce dont nous sommes capables », a indiqué le président.

Edouard Fritch a souligné le soutien du gouvernement au Studio Poly3D et a remercié la direction et les formateurs de la CCISM pour leur grande implication dans le devenir de la jeunesse polynésienne.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close