Législatives 2017: le Tahoeraa se prépare activement

Le Tahoeraa huiraatira a désigné officiellement mardi soir sur les hauteurs de Erima (Arue) les trois candidats orange en lice pour les prochaines législatives.

Nul ne conteste la ténacité du « vieux lion ». Ses ennuis à répétition avec la justice ne l’empêche pas de voir loin et de bouger ses « pions » sur le grand échiquier politique.

Or, avant les Territoriales de 2018, les électeurs polynésiens seront appelés aux urnes pour désigner trois députés. Rendez-vous fin mai 2017.

A cette même date, Jonas Tahuaitu, Maïna Sage et Jean-Paul Tuaiva achèveront leur mandat. Le premier a déjà fait connaître son intention de rester au fenua; quant aux deux autres, leur décision de poursuivre (ou non) l’expérience parisienne, n’a pas encore été arrêtée.

En revanche, pour le Tahoeraa huiraatira, les jeux sont faits! Moana Greig, Teura Iriti et Vincent Dubois défendront les couleurs du Tahoeraa, respectivement dans la 1ère, deuxième et troisième circonscription. Du boulot en perspective, notamment pour le jeune inspecteur de l’Education nationale qui, outre Papeete, Pirae et Arue, devra se rendre à la fois aux Tuamotu Gambier mais également aux Marquises.

Dans son allocution devant les cadre du mouvement réunis à son domicile, le président Flosse a justifié la composition de ce trio, avant de prévenir: « Quoiqu’il en soit, la partie ne sera pas gagné d’avance. Mais déjà en 2012, nous revenions de loin, et je n’aurai jamais imaginé, après notre traversée du désert depuis 2008, que nous réussirions à gagner trois députés et un an après en 2013, 38 représentants sur 57. Nous l’avons fait. Nous le referons (…) Nous devons donc rester mobilisés, travailler sur le terrain, nous positionner comme une relève, montrer que nous sommes prêts à reprendre le travail interrompu en 2014. Il nous appartient de capter la confiance des électeurs. C’est ce travail qui doit nous mobiliser à un an des élections législatives, et à deux ans des élections territoriales. Ce temps va passer très vite. Nous subirons des attaques de nos adversaires, ils ne nous ménageront pas pour nous affaiblir, nous diviser encore. Restons unis, nous saurons leur répondre, et nous gagnerons la confiance de la population ».

Photo: Tahoeraa huiraatira

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close