Les 6 milliards Fcfp du prêt de l’AFD seront débloqués – Tahitinews

Les 6 milliards Fcfp du prêt de l’AFD seront débloqués

Le président de la Polynésie française, Oscar Temaru, a été reçu, mardi, à Paris, par le ministre de l’Outre-mer, Victorin Lurel. La condition consistant à vendre des actifs du Pays ne serait plus retenue, et l’AFD devrait verser prochainement 6 milliards Fcfp au gouvernement polynésien.

Un premier versement d’1,9 milliard Fcfp serait même effectué d’ici quelques jours, a précisé l’un des membres du gouvernement Temaru, le ministre de l’Economie, Pierre Frébault, en déplacement également à Paris.

Outre le rendez-vous avec Victorin Lurel, Oscar Temaru a aussi pu rencontrer le nouveau Garde des Sceaux, Christiane Taubira. Avec cette dernière, il a évoqué, entre autres, le traitement de certaines affaires judiciaires, en Polynésie, qui selon lui, prendrait trop de temps.

Il semble fort probable que le président du Pays faisait référence à des affaires concernant, notamment, le sénateur Gaston Flosse (appel pour l’affaire dite des emplois fictifs, affaire Haddad). Toutefois, celles-ci n’ont pas été clairement citées dans les communiqués de la Présidence.

Calendrier judiciaire, calendrier électoral

En parallèle de cette accélération, souhaitée, du processus judiciaire, le président de la Polynésie française aurait également demandé à ce que la date des prochaines élections Territoriales soit repoussée.

Celles-ci sont prévues, à l’heure actuelle, pour le mois de février 2013, mais Oscar Temaru préfèrerait que celles-ci n’aient lieu, en fait, que vers le milieu de l’année. Pour l’heure, le gouvernement central n’a cependant pas officiellement communiqué sur un éventuel changement de date pour ce scrutin.

Point d’orgue de ses rencontres parisiennes, Oscar Temaru a, en outre, pu s’entretenir, mercredi, avec le président de la République, François Hollande. Celui-ci « a tenu à confirmer le message porté la veille par Victorin Lurel, pour lequel il est primordial pour l’Etat de rétablir la stabilité financière de la collectivité », indique la Présidence de la Polynésie française dans un communiqué.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close