Les chefs de Police du Pacifique réunis à Papeete

Le haut-commissaire de la République en Polynésie française, René Bidal, a ouvert, lundi après-midi, la conférence des chefs de Police du Pacifique, en présence du sénateur Nuihau Laurey, vice-président du Pays, du commissaire divisionnaire François Perrault, directeur de la sécurité publique en Polynésie française et de tous les responsables policiers des îles du Pacifique dont l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

En 1970, la « South Pacific of Police Conference » (SPCPC) fût fondée aux îles Fidji, où sept pays insulaires du Pacifique étaient représentés. En avril 2005, la SPCPC change d’appellation et devient PICP (Pacific Island Chiefs of Police). Actuellement, le PICP regroupe vingt-et-un pays membres, comprenant plus de 75 000 agents de Police en service.

Le but du PICP est de mettre en place une direction d’actions policières dans le Pacifique, afin de développer des stratégies régionales, pouvant relever tout défi commun, avec le partage de connaissance et le partenariat.img_4121

Les pays membres sont: les Samoa Américaines, l’Australie, Commonwealth des îles Mariannes du Nord, les îles Cook, les états fédérés de Micronésie, Fidji, la Polynésie française, Guam, Kiribati, les îles Marshall, Nauru, la Nouvelle-Calédonie, la Nouvelle-Zélande, Niue, Papouasie Nouvelle-Guinée, Palau, Samoa, les îles Salomon, Tonga, Tuvalu et Vanuatu.

La conférence du PICP 2016 est accueillie par le Commissaire divisionnaire, François Perrault, directeur de la Sécurité Publique en Polynésie française. A cette occasion, ce dernier sera désigné, pour une mandature d’un an, comme président du PICP. Le commissaire principal, Mario Banner, prendra alors sa place comme représentant de la Polynésie française au sein du PICP.

La dernière réunion du PICP en Polynésie française (alors appelée SPCPC) a eu lieu en 1982.

Le thème retenu pour la conférence PICP 2016 est « Pour le Pacifique, Par le Pacifique » (« For the Pacific, By the Pacific). Il s’agira pour les membres d’explorer toutes les solutions afin de mieux répondre aux problèmes que rencontrent les services de Police dans le Pacifique.

Communiqué du HC

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close