Les conditions requises pour participer à l’élection présidentielle

 

L’élection présidentielle se déroulera, en Polynésie française, les samedis 22 avril et 6 mai 2017. Pour participer à l’élection présidentielle, les candidats doivent être présentés par 500 élus issus d’au moins trente départements ou collectivités d’outre-mer, sans que plus d’un dixième d’entre eux puissent être élus du même département ou de la même collectivité d’outre-mer.

Les élus pouvant présenter un candidat sont, pour la Polynésie française :

  • les membres du Parlement (Assemblée nationale et Sénat) ;

  • les membres de l’assemblée de la Polynésie française ;

  • les maires et les maires délégués des communes associées ;

  • les présidents des communautés de communes ;

  • le président de la Polynésie française.

Dans ce cadre, chaque élu concerné va recevoir dans les jours qui viennent, de la part du haut-commissariat de la République, un formulaire de présentation avec une enveloppe spéciale d’envoi. Chaque élu ne recevra qu’un seul formulaire, même s’il détient plusieurs mandats ouvrant droit à présentation.

Pour être valables, les formulaires de présentation doivent être signés personnellement et de manière manuscrite par l’élu, qui doit y faire apposer le sceau de la mairie si la présentation est effectuée au titre de la fonction de maire ou de maire délégué d’une commune associée.

Les formulaires de présentation doivent :

  1. soit parvenir directement au Conseil constitutionnel, au plus tard le vendredi 17 mars 2017 à 18 heures, heure métropolitaine. L’attention des élus concernés est attirée sur le fait qu’il s’agit d’une date limite de réception par le Conseil et non d’une date limite d’envoi de la présentation par l’élu. Il convient donc d’anticiper les délais d’acheminement entre la Polynésie française et la métropole. Par ailleurs, l’affranchissement des enveloppes spéciales fournies n’est pas pris en charge par l’Administration.

  2. soit être déposés par l’élu concerné en personne ou par l’intermédiaire d’un mandataire dûment habilité par l’élu auprès du haut-commissariat de la République (DIRAJ, avenue Pouvana’a a Oopa) jusqu’au vendredi 17 mars 2017 à 18 heures, heure locale. Un récépissé sera remis à l’élu ou au mandataire concerné.

Les services du haut-commissariat de la République (DIRAJ) se tiennent à la disposition des élus concernés pour tout complément d’information éventuel.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close