Les cybergangsters braquent les banques… en ligne

Le crime organisé opte de plus en plus pour des hold-up numériques. La multiplication des cyberattaques témoigne d’un nouveau mode opératoire.

« Sans arme, ni haine, ni violence… » La formule prêtée à Albert Spaggiari au lendemain de son casse de la Société générale de Nice, via les égouts de la ville, en juillet 1976, pourrait être le leitmotiv des nouvelles mafias à l’œuvre sur la Toile mondiale. Les institutions financières sont, en effet, de plus en plus nombreuses à se plaindre d’attaques de cybergangsters.

La Banque nationale grecque est ainsi sur le qui-vive, depuis le lundi 30 novembre, après qu’un groupe de hacker surnommé l’Armada collective a menacé de lancer une attaque d’ampleur contre trois établissements financiers athéniens si une rançon ne lui était pas payée. Selon le quotidien grec Kathimerini, le groupe réclamerait le versement de 700 bitcoins (l’équivalent de 15 000 euros, NDLR). À défaut, il paralyserait des serveurs vitaux pour les banques. « La technique de l’attaque envisagée est celle du déni de service distribué [DDos en langage informatique, NDLR], c’est-à-dire le bombardement des sites internet ciblés par des millions de requêtes. Et ce, afin de submerger les datacenters et de faire tomber les serveurs », a confirmé de son côté la Banque centrale grecque. L’ultimatum a été lancé en fin de semaine dernière. Mais les autorités grecques n’ont pas précisé jusqu’à quand il courait.

Le nom des banques grecques visées n’a pas été rendu public. « Il s’agit cependant d’une menace très sérieuse », a rapporté une source policière à l’AFP. Le ministère des Finances, les services secrets grecs (EYP) et la brigade de la police contre le crime électronique semblent avoir, pour le moment, circonscrit la menace. Mais des attaques du même type ont été conduites simultanément contre d’autres établissements financiers européens. La Suisse, la France et l’Allemagne (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

Les cybergangsters braquent les banques… en ligne
Source: Yahoo Technologies

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close