Les décisions prises par le conseil municipal de Faa’a en date du 23 juin

Plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour du conseil municipal de Faa’a qui s’est tenu le mardi 23 juin. 
Signature du Contrat de ville 2015-2020. Pour rappel, en décembre 2014, le conseil municipal de Faaa validait la nouvelle géographie prioritaire de son territoire réunissant le nombre de 38 quartiers prioritaires à 15. L’objectif est de
revaloriser les quartiers en difficulté, réduire les inégalités socio-économiques et lutter contre l’exclusion des populations par des interventions coordonnées dans divers domaines : urbanisme, aménagement, social, éducation, prévention de la délinquance, sécurité, développement économique, emploi et insertion professionnelle. La démarche de Faaa s’inscrit dans un cadre plus large qui est celui du contrat de projet, dont les axes stratégiques sont :
1) L’emploi et le développement économique ;
2) Le cadre de vie et le renouvellement urbain ;
3) La cohésion sociale des quartiers et la participation des habitants.
Après avoir validé le 21 avril 2015 une participation financière au CUCS d’un montant de 2,45 MF en 2015, le conseil municipal de Faa’a autorise le maire à signer le contrat de projet.
Modification du budget principal pour réaliser les études d’aménagement de la toiture de production solaire photovoltaïque au bassin de Mumuvai. Lors de la mission de la délégation de la ville jumelle de Jiangyin, le maire Oscar Temaru avait présenté des projets d’investissement dont celui de la réalisation de la couverture du bassin de Mumuvai en panneaux photovoltaïques afin de produire de l’électricité. En cohérence avec la réalisation de ses projets, le conseil municipal autorise la modification de son budget.
Amélioration de la qualité des services publics de l’eau potable, des déchets et de l’assainissement. Les dispositions de l’article L. 2224-5 du Code général des collectivités Territoriales (CGCT) imposent au maire de présenter au conseil municipal, avant le 30 juin de chaque année, un rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l’eau potable, de l’assainissement et des déchets. Destinés à l’information des usagers, ces rapports doivent comprendre une liste minimale d’indicateurs techniques et financiers définis par arrêtés du Haut-commissaire. C’est ainsi que le 25 mars 2015, les services et directions concernés (Eaux, Collecte et Traitement des Déchets, Facturation Taxe et Recouvrement, Direction des Services Techniques et Direction des Affaires Financières), les élus délégués aux services techniques et aux finances, ainsi que les membres des conseils d’exploitation se sont réunis afin d’examiner les rapports 2014 avant leur présentation à la commission Environnement et services techniques le 31 mars 2015, puis à la commission Finances et ressources humaines le 2 avril 2015. Compte tenu des incohérences constatées, les rapports ont dû être corrigés et représentés aux conseils d’exploitation et à la commission Environnement et services techniques en mai 2015. Les élus de la majorité ont souligné la responsabilité de l’Etat à recouvrir dans les temps les factures émises au-delà de quatre ans.

Un nouveau Schéma Directeur d’Adduction de l’Eau Potable (SDAEP) pour optimiser la distribution aux usagers… pour un montant de 40 894 700 FCP. La tranche 3 du SDAEP, qui avait pour objectif de rénover les grandes artères de distribution d’eau potable, s’est achevée au mois de juin 2014. Dès lors, il convient de rénover le reste du réseau d’adduction afin d‘améliorer son rendement et de limiter les pertes qui s’élèvent en 2014 à plus de
6,4 millions de m3 d’eau. Aussi, une actualisation du SDAEP est nécessaire afin d’assurer la disponibilité et la qualité du service au moindre coût pour les usagers des quartiers de Faa’a. Ce nouveau schéma comprendra :
1. un diagnostic de l’existant (ouvrages de production, de stockage, de traitement, réseaux de
distribution, fonctionnement du service) ;
2. une évaluation et la programmation des investissements à réaliser suivant l’urgence des
problèmes à résoudre et les besoins futurs ;
3. et une optimisation du fonctionnement du service en vue de garantir la pérennité des
équipements et la qualité du service au moindre coût.
5) Le Conseil Municipal est pour la sécurité des automobilistes et des riverains de la voie « Aratia
Tavae a Poheroa » de Heiri
La commune compte environ 250 km de routes dont 56 km appartiennent au Pays, 13 km à la Commune, 2,5 km à l’Etat et 132 km restent sans gestionnaire défini. Suite au recensement effectué par les services techniques, il s’avère nécessaire de procéder à la réfection de certaines voies jugées critiques en matière de sécurité. C’est le cas de la route «Aratia Tavae a Poheroa » de Heiri dont l’utilisation par les camions des chantiers de Teroma occasionne des détériorations régulières. Le montant de ces travaux s’élève à 29 185 753 Fcfp. Compte tenu du taux actuel des impayés et de la stagnation du FIP, la commune de Faa’a se voit dans l’obligation de revoir son programme de rénovation pluriannuel de la voirie élaborée depuis plusieurs années d’un montant de 100 MF/an. Aujourd’hui, la Commune décide de recourir dorénavant aux bailleurs de fonds pour soutenir ses objectifs de rénover les routes de son territoire.

Le conseil municipal renouvelle son soutien à Radio Faa’a Taui FM. Madame Heia Parau, rapporteur du projet a défendu devant la commission Informatique et communication, le soutien à la pluralité des contenus audiovisuels afin de favoriser le choix des auditeurs.Déclarée le 30 août 2002, l’association Radio Faa’a – Taui FM a pour objet la conception, la programmation et la diffusion de toutes émissions de radiodiffusion sonore. Plus précisément, elle a pour objet :
· de favoriser l’expression des différents courants socioculturels et les échanges entre les
groupes sociaux de la Polynésie ;
· de promouvoir l’image de la commune de Faa’a et mettre en valeur le dynamisme de ses
habitants ;
· de soutenir, organiser ou participer à toute action sociale, culturelle ou sportive tout
particulièrement en faveur des jeunes.
Les membres du conseil municipal décident de soutenir l’octroie d’une subvention de 2 500 000 Fcfp à la radio Taui FM.

Renforcer la télégestion des ouvrages hydrauliques. Le 25 juin 2013, le conseil municipal autorisait la création de deux lignes téléphoniques pour raccorder le réservoir du CES et la station AVIVI au système de supervision du service Eaux. Pour optimiser ce système, la Polynésienne des Eaux propose de raccorder les réservoirs AVIVI et PUPURE, portant ainsi le nombre de sites supervisés à distance de 23 à 25. Le service hydraulique municipal pourra ainsi suivre de manière plus efficace le niveau des différents bassins d’eau et coordonner le fonctionnement des pompes à eau pour optimiser la consommation électrique.

Le conseil de Faa’a soutient la décision de la ministre de l’éducation. Par délibération n° 71/2010 du 3 novembre 2010, le conseil municipal autorise la mise à disposition de trois salles de classe de l’ancienne école Oremu maternelle, au profit de la direction de l’enseignement primaire (DEP), afin que la circonscription pédagogique de Faa’a puisse s’y installer. Suite à la fusion des circonscriptions de Faa’a et Punaauia en 2014, la DEP rend les bureaux de Faa’a et s’installe à Punaauia. Cependant, après obtention des crédits nécessaires pour financer la mise en place du réseau d’éducation prioritaire (REP+) de Faa’a, la Ministre de l’Education décide de scinder à nouveau les deux circonscriptions afin que l’inspecteur de l’Education nationale, en charge du suivi du REP+, puisse se consacrer exclusivement à la commune de Faa’a. Ainsi, la Direction Générale de l’Education et des Enseignements (DGEE), en charge des enseignements primaire (DEP) et secondaire (DES), demande de nouveau la mise à disposition de trois salles sur Faa’a pour l’installation de ses bureaux. Les membres du conseil municipal accordent l’installation à l’école Farahei afin que la circonscription de Faa’a soit plus accessible.

La commune de Faaa soutient la section de basket d’Air Tahiti. Par courrier en date du 6 novembre 2014, la section basket d’Air Tahiti informe la Commune qu’elle souhaite organiser un tournoi international de basket du 14 au 18 septembre 2015 dans la salle Tavae a Poheroa. Si la tarification était appliquée, le montant de la location du plateau sportif pour cinq jours d’activités, de 8 heures à 16 heures, s’élèverait à 80.000 F. À titre indicatif, l’association Tefana section basket est en sommeil depuis deux ans et aucune autre association n’a pris la relève dans la commune. Aussi, ce tournoi permettra de faire la promotion du basket et redonner un élan à cette discipline sur Faa’a. De plus, la mise en place d’événements sportifs internationaux est un des objectifs du programme politique pour cette mandature.

 

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “Les décisions prises par le conseil municipal de Faa’a en date du 23 juin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close