Les dernières décisions prises par le conseil municipal de Papeete

La Ville de Papeete rend public quelques-unes des décisions prises par son conseil municipal, le mercredi 18 octobre 2017.

  • Poursuite des mesures de soutien aux associations

Pour l’année 2017, une enveloppe de 55 millions XPF a été inscrite au budget primitif. Une décision modificative du budget a permis d’abonder les crédits de 5 millions XPF supplémentaires. Trois programmations ont d’ores et déjà permis d’attribuer des subventions d’un montant de 57 695 000 XPF. Pour cette quatrième programmation, les demandes de subventions traitées à ce jour enregistrent un montant total de 1,8 million XPF pour les six associations suivantes :

– Vai Puna Bel Air

– Papeete Rugby Club
– Torea Faa’ara

– Te Here Amui – U’a Reva

– Tamarii Ameri

– Vaimahina No Tepapa   

  • Acquisition de nouveaux ouvrages pour le Bibliobus de Papeete

L’association Chee Kong Tong, convaincue de l’importance que revêt la pratique de la lecture et forte d’une volonté de soutenir toute action dans ce sens, se propose de participer au financement de nouveaux livres et ouvrages destinés au Bibliobus de la mairie, et par conséquent aux élèves des écoles de Papeete.

Pour sa part, la Commune s’engage à prendre toutes les mesures nécessaires en vue d’assurer le bon entretien des ouvrages acquis et le maintien du service de Bibliobus. Cette participation financière se ferait sous la forme d’un don en numéraire, fixé pour l’année 2017 à 200 000 XPF.

  • Reconstruction de l’école maternelle de Tamanui

Les travaux de mise aux normes, de rénovation et d’amélioration se poursuivent dans les écoles. C’est notamment le cas de l’école maternelle de Tamanui, considérée comme la plus ancienne de Papeete. La commune sollicite une aide financière auprès du FIP  « constructions scolaires ».

Cet établissement accueille environ 320 élèves chaque année et s’étend sur une superficie de 6 881 m2. La reconstruction de l’école se fera en alternance sans fermeture définitive, l’emprise du bâtiment de l’inspection situé à proximité de la cantine sera intégrée au projet de reconstruction.

La demande de travaux immobiliers a été déposée le 7 juin 2017 au Service de l’Urbanisme et sera complétée par une étude d’impact sur l’environnement.

Le plan de financement se présente ainsi :

Montant estimé de l’opération :   696 981 175 XPF TTC

Subvention FIP :                   662 132 116  XPF TTC

Fonds propres :                  34 849 059  XPF TTC

  • Activités économiques du secteur industrio-portuaire dans le cadre du CRSD : l’étude de diagnostic urbain est lancée

Le contrat de redynamisation des sites de défense en Polynésie française organise l’accompagnement de l’Etat et du Pays pour la mise en œuvre des projets des communes concernées par la libération d’emprises militaires et leur cession à l’euro symbolique.

Le projet de la Ville de Papeete est celui de la requalification urbaine de la zone portuaire (axe 2, projet n°4), qui se décline en quatorze actions, et est estimé sommairement à 1,364 milliard XPF TTC. Les actions principales de ce projet sont :

  • L’élaboration d’un plan d’aménagement de détail sur cette zone qui traduira réglementairement les intentions de projet urbain (2017-2018),
  • Le réaménagement des voies et des espaces publics de la zone (2018-2019),
  • La réalisation d’un équipement de loisirs d’envergure sur l’emprise libérée (2020).

Afin d’initier le projet de requalification de la zone industrio-portuaire de la ville de Papeete, il est proposé d’engager une étude des activités économiques du secteur industrio-portuaire telle que prévue dans le CRSD (action 4.3).

L’étude portera sur l’élaboration d’un diagnostic économique sur le périmètre de la zone afin d’éclairer les acteurs locaux sur la stratégie la plus efficace à adopter pour accueillir de façon ciblée les activités sur l’emprise libérée. Sur la base d’un premier devis, le plan de financement de l’étude de diagnostic urbain de la zone industrio portuaire s’établirait comme suit :

Montant de l’opération :

Coût Hors taxes  :   2 986 836 XPF

TVA 13%  :      388 289 XPF

Coût TTC :       3 375125 XPF

Financement :

CRSD (80% du coût hors taxes) :        2 389 469 XPF

Fonds propres : (20% du coût HT + TVA):       985 656 XPF

  • Stationnement : nouveau tarif avantageux pour la carte de paiement PayOne

La carte préchargée PayOne, destinée au paiement du stationnement par horodateur, est disponible depuis le début de l’année 2017 au tarif de 2 600 XPF pour 20 heures (soit 130 XPF par heure). Cette mesure permet aux usagers de  s’acquitter de leur droit de stationnement sans avoir à utiliser de pièces de monnaie.

Il est aujourd’hui proposé d’octroyer une remise exceptionnelle de 20 % (soit 104 XPF l’heure) à tout acheteur qui se porterait acquéreur d’un minimum de 10 cartes simultanément. Cette mesure ouvre ainsi la possibilité aux services publics extérieurs, voire à certaines entreprises, de pouvoir bénéficier d’un tarif préférentiel, ou bien encore de mutualiser l’achat de celles-ci à prix réduit.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close