Les deux Twin-Otter des Marquises cloués au sol du 24 août au 1er septembre

Pas de chance pour les Marquisiens qui vont se retrouver, une fois encore, sans Twin-Otter entre le 24 août et le 1er septembre! Air Tahiti s’en explique dans un communiqué.

En fin de visite du 1er Twin-Otter F-OIQP à Tahiti, un point de corrosion a été décelé par les techniciens d’Air Archipels.

Conformément à la réglementation, il doit faire l’objet d’une réparation de chaudronnerie, intervention d’une durée estimée de trois à quatre semaines, en fonction des résultats de l’étude commandée au constructeur Viking. Le deuxième Twin-Otter qui effectue actuellement les rotations aux Marquises, sera quant à lui en visite de maintenance du 24 août au 1er septembre, dans le cadre du cycle d’entretien régulier de la flotte.

De ce fait, nous sommes sincèrement navrés d’informer la population de l’indisponibilité des deux Twin-Otter durant cette période. La sécurité des passagers et de ses personnels est la priorité de la compagnie qui est donc attentive au strict respect du protocole de maintenance de ses appareils. Nous sommes plus que navrés des désagréments subis par la population et mettons tout en œuvre pour qu’une exploitation normale puisse être rétablie au plus vite.

Par ailleurs, Air Archipels déplore sincèrement la récente interruption (du 7 au 15 août) de la desserte inter-Marquises et présente ses plus sincères excuses aux passagers. Et de rappeler que la compagnie Air Archipels exploite deux Twin-Otter : – le F-OIQF, propriété du Territoire de la Polynésie Française, – le F-OIQP, appartenant au groupe Air Tahiti. Le Twin-Otter F-OIQP est entré en maintenance fin juillet, conformément au programme d’entretien prévu par la compagnie et était donc indisponible à compter de cette date.

Quant au deuxième Twin-Otter F-OIQF, le lundi 06 août à Atuona, l’équipe d’Air Archipels a détecté un problème technique sur le Twin-Otter en exploitation. L’arrêt de cet avion est décidé afin de procéder aux vérifications d’usage. Le protocole de contrôle révèle que l’intervention d’un technicien venant de l’étranger est nécessaire ; celui-ci ne pouvait arriver en Polynésie que la semaine suivante.

Afin de remettre l’appareil en exploitation le plus rapidement possible, Air Tahiti décide alors de remplacer le moteur avec un moteur « spare » arrivé deux jours plus tôt. Air Tahiti configure alors un ATR en tout cargo pour l’envoi par avion du moteur à Atuona. Une équipe de mécaniciens Air Archipels est dépêchée de Tahiti le samedi 11 août et procède au remplacement du moteur sur place, aux Marquises. Après toutes les vérifications d’usage, le F-OIQF est remis en ligne le mercredi 15 août.

Source: Air Tahiti

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close