Les doléances de l’association des non et malvoyants exprimées à la ministre du Travail

La ministre du Tourisme et du Travail Nicole Bouteau, a rencontré, vendredi, Diego Tetihia, président de l’association des non et malvoyants « Voir ensemble – Te Mata Hotu no Porinetia », ainsi que Rodrigue Teriitevaearai, membre du conseil d’administration de cette association.

L’association de non voyants et malvoyants, « Le 6ème sens », a été créée le 16 décembre 1998 par Roland Martin. L’association, qui a depuis changé de dénomination pour « Voir ensemble – Te Mata Hotu Rau No Porinetia » en 2016, est membre de la fédération « Te Niu o Te huma », fédération qui a récemment reçu la visite de la ministre.

Durant cette rencontre, Diego Tetihia a soulevé la problématique de l’insertion professionnelle des non et malvoyants. Il sollicite la possibilité de la mise en place d’une formation adaptée aux personnes en situation de handicap visuel, – à l’instar de la formation « standard accueil téléphonique », dispensée en 2001 – de sorte à pouvoir les insérer durablement dans le monde professionnel. Sensible à cette demande, la ministre entend étudier la faisabilité de la mise en place de ce projet durant l’exercice 2019.

Monsieur Tetihia a également abordé la question de l’accompagnement des non et malvoyants. Se trouvant en situation de grande dépendance, ces personnes nécessitent un soutien constant. Enfin, la question de l’accessibilité des espaces et sites publics aux personnes non et malvoyantes a été abordée. Les aménagements ne doivent pas être pensés que pour les seules personnes à mobilité réduites mais doivent également prendre en considération les spécificités du handicap visuel et de la cécité.

A cet égard, la ministre partage la volonté d’intégrer les acteurs proactifs de la lutte pour les droits des personnes handicapées au sein d’un groupe de travail, chargé de proposer des solutions aux problématiques rencontrées par ce public. Ce groupe de travail sera notamment consulté pour les aménagements des sites touristiques. La ministre a conclu cette rencontre en saluant l’action de l’association qui œuvre pour un mieux vivre des personnes non et malvoyantes.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close