Les droits du « Boléro » de Ravel dans le tourbillon des paradis fiscaux

Le 22 janvier 2007, Evelyne Pen de Castel, seule héritière vivante des droits du compositeur Maurice Ravel, déclarait à l’hebdomadaire Le Point, depuis son domicile du canton de Vaud (Suisse) : « Ni ma mère, ni moi, n’avons plus rien à voir avec les droits de Ravel depuis fort longtemps. »

Dix ans plus tard, l’enquête menée par la cellule Investigation de Radio France et ses partenaires dans les « Paradise Papers », révèle pourtant l’inverse.

Il apparaît en effet qu’Evelyne Pen de Castel est encore à la tête d’une société immatriculée à Amsterdam, Caconda Music Promotion Limited, qui perçoit 90% des droits que génèrent encore le Boléro, l’œuvre de Maurice Ravel. Par ailleurs, les « Paradise Papers » montrent qu’elle a créé avec son mari, le pianiste Michel Sogny, au printemps 2007, une société maltaise dénommée Admira International Music Limited, dont l’un des objets est la perception et la gestion de droits musicaux.

La saga des droits d’auteur de Maurice Ravel

Ce nouveau rebondissement vient s’ajouter à une étrange partition judiciaire et financière qui mêle crescendo divers paradis fiscaux à une histoire de succession incroyablement complexe. Avant de tomber dans le domaine publique en France en 2016, les droits des œuvres de Maurice Ravel étaient détenus par… la fille de la seconde femme du mari de la gouvernante de la femme du frère de Maurice Ravel.

Au décès de Maurice Ravel, en 1937, le compositeur n’ayant pas de descendant, c’est son frère Édouard qui hérite de ses droits. Il est blessé dans un accident de la route avec son épouse et celle-ci a besoin de soins. Le couple a recours à une gouvernante, Jeanne Taverne. Après la mort de sa femme, Edouard fait de Jeanne sa légataire universelle. Edouard succombe à son tour, puis Jeanne, et c’est son (…)

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close