« Les électeurs ne sont pas des marchandises! »

Un aveu qui est tout à l’honneur du candidat UPLD dans la troisième circonscription, Moetai Brotherson, qualifié pour le deuxième tour des Législatives face à Patrick Howell.

En réponse aux encouragements apportés samedi soir par Vincent Dubois, le finaliste, conseiller spécial d’Oscar Temaru et membre du conseil municipal de Faa’a, lui renvoie aujourd’hui le compliment: « Si l’inverse s’était présenté, j’en aurais fait de même », a t-il avoué, précisant que le soutien apporté par le gendre de Gaston Flosse est plus à mettre sur le compte d’une « question d’hommes que de partis ». D’autant que « les électeurs ne sont pas des marchandises… » a reconnu l’intéressé sur les antennes de TNTV.

Pourtant, depuis plusieurs semaines déjà, Moetai Brotherson défend l’idée d’un partage équitable des trois sièges de députés entre les trois composantes majeures de la vie politique polynésienne. Et d’ajouter aujourd’hui qu’il est « pour le pluralisme » et non « pour une réflexion unique ». A l’inverse du camp majoritaire qui entend bien rafler la mise, dans sa globalité, au motif de parler d’une seule voix à Paris en écho au gouvernement de Papeete.

Toujours est-il qu’en cas de victoire le 17 juin prochain, il espère former un groupe avec d’autres élus indépendantistes. Il en faut quinze minimum. Dans le cas contraire, il devra se contenter de l’étiquette « apparenté » à un « groupe plutôt à gauche », a t-il confié.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close