Les engins d’artifice interdits en Ile-de-France

Le préfet de police de Paris a pris samedi un arrêté interdisant la vente et le transport des engins d’artifice en Ile-de-France, dans le « contexte des attentats » qui ont fait 129 morts dans la capitale.

L’arrêté prohibe « la cession, à titre onéreux ou non, des artifices de divertissement » ainsi que leur transport par les particuliers, jusqu’au 16 novembre à minuit.

Il souligne que « le contexte des attentats meurtriers mobilise les forces de sécurité intérieure pour assurer la sécurisation générale de la région Ile-de-France et que, dès lors, elles ne sauraient être distraites de leur mission prioritaire ».

« Il existe des risques d’utilisation par des individus isolés ou en réunion d’artifices de divertissement et d’articles pyrotechniques, principalement ceux conçus pour être lancés par un mortier, contre les forces de l’ordre, ainsi que contre des biens, en particulier les véhicules et les biens publics », peut-on lire dans cet arrêté, tweeté par la préfecture de police, qui souligne la nécessité de « prévenir ces désordres ».

Des détonations entendues à Bagnolet (Seine-Saint-Denis) ont suscité l’inquiétude samedi. Il s’agissait en fait de pétards à un mariage, selon la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Lire la suite : Les engins d’artifice interdits en Ile-de-France
Source: Yahoo France

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close