Les étudiants mieux guidés en métropole

La Délégation de la Polynésie française à Paris a présenté, samedi au forum des étudiants d’Outre-mer, son guide d’accueil de l’étudiant polynésien 2018.

Ce livret a pour objectif de faciliter l’installation et le séjour des jeunes venus étudier en métropole.

« Ce guide a été conçu de manière à être un réel outil pour nos étudiants » a indiqué Caroline Tang, déléguée de la Polynésie française.

Il fait notamment état de deux avancées majeures en cette rentrée universitaire : d’une part, la possibilité, tout en étant encore en Polynésie française, d’ouvrir un compte en ligne à la BRED Outre-mer et de disposer d’une carte bleue, avant le départ vers la métropole. D’autre part, celle aussi d’obtenir une carte vitale rapidement, quand il fallait des années il y a encore peu.

En prise directe avec les réalités du terrain, le guide fourmille de conseils aux étudiants pour trouver leur logement, faciliter le suivi administratif des bourses ou encore améliorer leur vie quotidienne (transports, laveries, restauration, téléphone, internet, photocopies, loisirs et même voter en métropole ou par procuration). En outre, il contient nombre de contacts de manière à rompre une possible solitude loin du fenua avec ceux de la Délégation à Paris, des AEPF ou encore, plus largement des associations culturelles et sportives polynésiennes.

Lors de leur passage sur le stand Annick Girardin, ministre des Outre-mer et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ainsi que Jean-Marc Mormeck le Délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer, organisateur de ce forum, ont pu le consulter. Caroline Tang en a fait une présentation et les a informé que la version numérique serait en ligne fin de cette semaine sur la nouvelle version du site de la Délégation www.delegation-paris.com.

A noter que Caroline Tama, représentante de la Fédération des Association d’Etudiants de la Polynésie française (FAEPF), Vaiatea Leroi, présidente de l’AEPF de Lyon et Carole Mindeguia, présidente de l’AEPF de Montpellier, sont venues, samedi, prêter main forte à la Déléguée de la Polynésie française. Ensemble, elles ont reçu des étudiants ne parvenant pas à s’inscrire à la Sécurité Sociale et les ont guidés.

Communiqué de la Délégation

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close