Les Jeux des Iles Sous-le-Vent sont ouverts!

Le président Edouard Fritch a officiellement ouvert, dimanche, les Jeux des îles Sous-le-Vent, qui se dérouleront du 18 au 23 février, sur l’île de Bora Bora.

Dans son discours, le président a remercié les maires des communes des îles Sous-le-Vent, et notamment le maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang, pour leur soutien à l’organisation de ces Jeux.

Saluant également le comité organisateur des Jeux de Bora Bora présidé par Revanui Teupoohuitua, les fédérations sportives et de la DJS (Direction de la jeunesse et des sports) pour leur implication dans l’événement, le Président a souligné l’importance des Jeux des archipels qui permettent tout à la fois de favoriser la cohésion entre les îles, de mobiliser la jeunesse, de lui faire partager les valeurs du sport, et de détecter des talents. 

Au-delà de la compétition et des résultats sportifs, la fraternité, une hygiène de vie et des valeurs positives sont en effet véhiculées à travers cet événement festif. La volonté du gouvernement est de faire en sorte que le sport soit pratiqué et partagé par le plus nombre, y compris dans les îles éloignées de Tahiti, d’où notamment le programme de développement de plateaux multisports en accès libre mis en œuvre pour 2018.

Au total, 870 sportifs et officiels vont participer à ces Jeux qui vont rassembler des équipes venant, outre Bora Bora, de Huahine, Raiatea, Tahaa et Maupiti. Plusieurs disciplines sont au programme : du volley-ball, du basket-ball, de la pétanque, du tennis de table, du tennis, du futsal, de la boxe, du va’a et les sports traditionnels (tuaro maohi).

Le financement des Jeux des îles Sous-le-Vent, d’un montant de 31 millions Fcfp, est assuré par le Pays (22 millions Fcfp), mais aussi par les communes, à hauteur de 9 millions Fcfp, principalement Bora Bora, mais aussi les autres communes des îles Sous-le-Vent participant à l’événement.

Ces Jeux des îles Sous-le-Vent sont organisés après ceux des Tuamotu-Est, au mois de juillet dernier, à Tatakoto, qui avaient rassemblé 360 personnes, ceux des Australes, en août dernier, à Rimatara, avec 670 personnes, et ceux des Tuamotu-Gambier, organisés en décembre dernier, à Makemo, qui avaient rassemblé 1100 personnes.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close