« Les objectifs du FIFO sont atteints… », déclare le ministre de la culture pour la cérémonie d’ouverture

Le ministre de la Culture, de l’environnement et l’artisanat, en charge de la promotion des langues et de la communication, Heremoana Maamaatuaiahutapu, était présent, mardi matin, entouré de plusieurs membres du gouvernement, à l’ouverture officielle de la 14ème édition du Festival international du film documentaire océanien (FIFO), dans les jardins de la maison de Culture.

Dans son discours d’ouverture, le ministre a souligné le fait que le FIFO n’était pas juste un festival de documentaires océaniens : « C’est aussi le symbole d’une identité, un lieu de débats, de création, de projets, de rencontres ». Le ministre a remercié l’ensemble de ceux qui ont fait le déplacement pour assister à cette nouvelle édition du FIFO.

 La 14ème édition sera présidée par Stéphane Martin, président du Musée du Quai Branly – Jacques Chirac. 142 films documentaires ont été inscrits pour le FIFO 2017, parmi lesquels 40 ont été sélectionnés : 14 films en compétition, 16 films hors-compétition et 10 films dans la catégorie écrans océaniens. Des ateliers ouverts au public, des débats et des rencontres professionnelles sont au programme de cette semaine. Comme chaque année, un public nombreux est attendu, notamment scolaire, pour lequel une programmation spéciale est proposée.

Depuis sa création, le festival est devenu une manifestation culturelle majeure de la Polynésie française. « Le FIFO est devenu une tribune et un symbole, le trait d’union entre le monde polynésien, mélanésien, et micronésien et c’est aussi une passerelle entre les générations […]. C’est un éveil incroyable pour cette jeunesse, une conscience océanienne qui s’éveille. Les objectifs du FIFO sont atteints. L’Océanie est là, L’Océanie se raconte, se montre, fière de sa diversité, en phase avec son avenir », a indiqué Heremoana Maamaatuaiahutapu.

Le soutien du Pays à cette manifestation culturelle est chaque année réitéré. La création prochaine, en plus du dispositif SCAN, d’un nouveau fonds de soutien à la filière audiovisuelle polynésienne, spécialement dédié à la fiction, a également été évoquée.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close